Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sommet Afrique-France : "Pas besoin d'aide, mais de coopération"

  -  
Copyright © africanews
Afrique-France summit in Montpellier in September 2021, organised by French president -

France

Le sommet de Montpellier s'est achevé par un dialogue direct entre les jeunes africains et le président français. Des questions qui fâchent ont même été abordées sans langue de bois.

Sur la question libyenne le président français Emmanuel Macron, a admis une erreur.

« Je partage ce que vous avez dit. La Libye, on a pas respecté la souveraineté d’un peuple et ça c’est une erreur »

Et la militante malienne Adam Dicko de renchérir :

« D’accord, merci d’avoir reconnu ça. Si vous reconnaissez ça, vous aller voir que ce qui se passe au Sahel n’est que la conséquence de cette intervention » . La jeune femme d'insister sur le fait que l'Afrique n'a pas besoin d'aide, mais de coopération.

C’était le nouveau format de ce Sommet Afrique-France. Il s’est déroulé autour de nouveaux enjeux avec de nouveaux acteurs. La société civile, des entrepreneurs, des hommes de cultures, des sportifs ont réfléchi autour de la relation entre l’Afrique et la France.

Jean Jacques Mulumba, RD Congo

« On ne nous apportera pas une solution clé à la main. C’est une solution que nous allons inventer nous-mêmes et que nous allions mettre en place. La jeunesse africaine, c’est celle qui va diriger l’Afrique dans quelques temps. Et il faut l’armer, suffisamment l’armer pour qu’elle puisse affronter les réalités qui vont peut-être révolutionner le monde »

Steve Tchoumba, Cameroun

« Le sommet, c’est juste le résultat, un tout petit peu de tout ce qui se passe déjà sur le continent. Ça nous permet nous de découvrir ce qui se passe déjà parce que tous ceux qui sont là sont des gens qui font déjà des choses sur le continent ».

Laurine Kouassi, Côte d’Ivoire

« C’est qu’on a beaucoup vu de ces grandes messes entre l’Afrique, la France et toutes ces initiatives. Mais aujourd’hui c’est très bien, mais encore une fois "let be in action". Concrètement qu’est ce qu’on fait? Comment est-ce qu’on transforme véritablement l’essai pour avoir une nouvelle vraie relation entre les deux rives qui soit génératrice de valeurs, et mutuellement bénéfique »

Comme on le voit, les participants espèrent des changements dans la relation entre l’Afrique et la France avec surtout des actions concrètes

Voir plus