Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La Libye vit au rythme des coupures de courant

Des générateurs électriques situés devant les magasins, afin de combler les coupures électrique, en Libye.   -  
Copyright © africanews
Photo tirée du reportage Africanews / AFP

Libye

Dans les stations services libyennes, on ne vient pas seulement prendre de l'essence pour se déplacer, mais aussi pour les générateurs électriques. Depuis près de 10 ans, les habitants subissent des coupures de courant régulières, pouvant parfois s'étendre pendant plusieurs heures par jours et comblent ces black-outs avec ces générateurs.

"Je suis fatigué des coupures de courant, je ne reçois aucune aide du gouvernement", déplore Ali Wami, mécanicien. "On est tous fatigués des coupures de courant. Les mères, les pères, les familles, tout le monde est fatigué. On vit dans une grande prison. "

"Cette crise dure depuis dix ans et on en est à la onzième année, elle impacte grandement nos vies", continue le pharmacien Soufiane Zerkani.

Depuis mars 2020 et la nomination d'un gouvernement de transition, les Libyens attendent le changement. Mais dans ce pays riche en hydrocarbures, les infrastructures sont à plat, la situation économique est catastrophique, l'approvisionnement électrique continue d'être rationné.

"Cette crise dure depuis dix ans en Libye, rien n'a changé", commente Nader al-Nass, étudiant. "Les promesses faites par les gouvernements successifs n'ont pas été tenues. La situation est terrible. Les coupures d'électricité durent de longues heures, surtout en été."

Deux nouvelles centrales électriques devraient entrer en fonctionnement début 2022, afin d'aider la compagnie générale libyenne d'électricité (Gecol) à subvenir aux besoins de ses habitants. D'ici là, la crise énergétique favorise le business des générateurs, dont le prix minimal s'élève à 400 euros.

Voir plus