Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Constant Omari suspendu un an

Constant Omari suspendu un an
Constant Omari et Ahmad Ahmad   -  
Copyright © africanews
AFP

CAF

Constant Omari a été suspendu un an ce jeudi par la commission d’éthique indépendante de la FIFA. L’ex-président intérimaire de la Confédération africaine de football (CAF) est interdit d’exercer toute activité relative au football lors des 12 prochains mois.

C'est l'aboutissement d'une longue enquête sur les conditions de la révision d'un contrat télévisuel signé en 2016 entre la CAF et l'entreprise française de marketing Lagardère Sports.
Les révélations du New York Times en novembre dernier avaient poussé la FIFA à ouvrir une procédure formelle le 7 janvier.

Alors vice-président de la CAF, Constant Omari avait été chargé par Ahmad Ahmad, alors président de l'instance continentale, de mener les négociations. La FIFA considère que le travail du Congolais aurait abouti à de "nouvelles dispositions contractuelles extrêmement préjudiciables pour la confédération, qui avait enregistré des pertes financières considérables. L’acceptation des avantages en question avait entraîné un conflit d’intérêts qui avait empêché M. Omari d’accomplir sa mission vis-à-vis de la CAF avec intégrité, indépendance et détermination."

Constant Omari avait démissionné la semaine dernière de son poste de président de la Fecofa, la fédération congolaise de football et ce, à six mois de la fin de son mandat. En mars, il avait déjà été interdit de se représenter pour les élections au Conseil de la FIFA en raison de l’enquête en cours.