Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan : les mesures d'austérité affectent la population

Soudan 10 juin 2021, Khartoum   -  
Copyright © africanews
ASHRAF SHAZLY/AFP or licensors

Soudan

Des pneus brûlés en signe de protestation contre la suppression des subventions sur le prix des carburants à Khartoum, au Soudan.

Depuis la levée de la mesure, le litre d'essence est passé de 35 à 58 centimes de dollars même constat pour le prix du diesel. En Octobre, les prix avaient déjà doublé et plusieurs manifestations contre la vie chère avaient eu lieu au cours de l'année passée. Si la mesure passe mal, le gouvernement soudanais mis sous coupe budgétaire compte se concentrer sur le rétablissement de l'économie.

_L'augmentation n'a pas été étudiée, car faire passer le prix du litre d'essence de 35 à 68 centimes dollars entraînera une multiplication par trois pour les consommateurs. Donc un chauffeur qui demandait normalement trois mille, exigera neuf mille, et donc les gens seront directement affectés, souligne _Adam Mahmoud Ibrahim.

Depuis la chute de l'ancien président Omar El-Béchir en 2019 sous la pression de la rue, après 30 ans d'un règne marqué par des conflits armés et de lourdes sanctions internationales, le Soudan traverse une crise économique profonde.

Cette augmentation est nécessaire, et selon ce que le ministre des Finances M. Jibril a dit à la conférence d'hier, nous sommes convaincus et lui souhaitons de réussir, et nous le supporterons, et son discours est logique, et nous espérons que ce sera la dernière augmentation des prix du carburant.

Le Soudan a mis fin mardi à ses subventions sur les carburants dans le cadre de réformes économiques soutenues par le Fonds monétaire international, le gouvernement dépensait en moyenne un milliard de dollars pour ces aides chaque année.

Voir plus