Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : les soutiens de Bobi Wine attendent sa libération

Ouganda : les soutiens de Bobi Wine attendent sa libération
  -  
Copyright © africanews
YASUYOSHI CHIBA/AFP or licensors

Ouganda

Depuis une semaine, l'opposant ougandais Bobi Wine ne peut quitter son domicile, entouré par des militaires.

L'opposant ougandais Bobi Wine pourra t-il sortir de son assignation à résidence ? Depuis son vote lors de l'élection présidentielle du 14 janvier, le principal opposant du président Yoweri Musveni n'a toujours pas pu sortir de son domicile au nord de la capitale ougandaise .

Une semaine après sa défaite dans les urnes, les forces de sécurité entourent toujours le domicile de Bobi Wine. Dans les rues de Kampala, les soutiens de la Plateforme d'Unité Nationale, le principal parti d'opposition, attendent patiemment une libération de leur leader.

"Tout le monde est encerclé par l'armée donc on a peur. A ce jour les journalistes ne peuvent toujours pas entrer" explique Robert Iguru, un producteur de musique.

"Il va falloir attendre et voir ce qu'il va faire. Nous avons espoir en lui et lui place son espoir en nous" affirme Gonza Semamu, un mécanicien de la capitale.

Inquiétudes

L'Union européenne, l'Organisation des Nations Unies, ainsi que plusieurs organisations de défense des droits ont exprimé leur inquiétude sur le déroulé de l'élection du 14 janvier et le "harcèlement" d'opposants.

Mardi l'ambassadrice américaine en Ouganda Natalie Brown a tenté, sans succès, de rendre visite à Bobi Wine. Une preuve de malveillance, selon les autorités ougandaises, qui accusent les Etats Unis de s'immiscer dans la politique intérieure du pays.

Voir plus