Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Qui pour remplacer Ghassan Salamé, l'ex-envoyé spécial de l'ONU en Libye ?

  -  
Copyright © africanews
AFP

Libye

Qui sera le prochain représentant des Nations unies en Libye ?

Le pays attend toujours la nomination d'un envoyé spécial pour succéder à Ghassan Salamé qui avait démissionné de la tête de cette mission pour raisons de santé, et à Stéphanie Williams, qui le remplace à ce poste.

Dans quelques heures, les fonctions de Stéphanie Williams en tant qu'envoyée intérimaire prendront fin et pendant sept mois, Antonio Guterres a cherché son remplaçant, sans succès.

En mars, les États-Unis ont rejeté la candidature de Ramtane Lamamra, ex-chef de la diplomatie algérienne et Haut-représentant de l'Union Africaine, qui avait pourtant fait consensus.

En juin, c'était au tour de la ghanéenne Hanna Tetteh, ex-ministre des affaires étrangères de faire l'objet d'un refus de la part de Washington.

Les candidatures algériennes et ghanéennes étaient pourtant solides, et collaient aux exigences de l’Union Africaine d’un représentant de l’ONU issu du Continent.

Le dernier candidat approuvé par les États-Unis n'a pas fait l'objet d'un vote unanime des pays africains siégeant au Conseil de sécurité

Aujourd’hui, ce sont des pays africains qui s’opposeraient à la candidature du Bulgare Nicolaï Mladenov, soutenu par les États-Unis. Âgé de 48 ans, ce dernier exerce depuis février 2015 les fonctions de coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient.

Le prochain représentant de l'ONU en Libye sera confronté à un pays de plus en plus divisé, malgré le cessez-le-feu annoncé le mois dernier.

Voir plus