Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire : Ouattara met en garde contre toute déstabilisation

Côte d'Ivoire : Ouattara met en garde contre toute déstabilisation

Côte d'Ivoire

Le président Alassane Ouattara a mis en garde samedi contre toute tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire, allusion à l’affaire Guillaume Soro et avertissement à tous les candidats à la présidentielle de 2020, selon une déclaration transmise à l’AFP.

“Nul ne sera autorisé à déstabiliser la Côte d’Ivoire”, a déclaré le président Ouattara lors d’un point-presse à l’issue d’une rencontre à Abidjan avec le président de Guinée-Équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, selon le texte diffusé par la présidence.

“Le droit sera appliqué à tous, candidat ou pas”. “Nul n’est au-dessus de la loi, aussi bien les anciens présidents de la République, les présidents d’institution, le président de la République et tous les autres”, a poursuivi M. Ouattara.

Ses propos pourraient viser Guillaume Soro, ex-président de l’Assemblée nationale et candidat déclaré à la présidentielle d’octobre 2020, sous le coup d’un mandat d’arrêt international depuis lundi, mais aussi l’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié, chef du principal parti d’opposition, qui laisse planer le mystère sur sa possible candidature.

Ex-chef de la rébellion ivoirienne des années 2000, Guillaume Soro est accusé par la justice d’avoir fomenté “une insurrection civile et militaire” pour s’emparer du pouvoir, ce qu’il nie.

Il a tenté de revenir en Côte d’Ivoire lundi, après six mois à l‘étranger, mais son avion a fait demi-tour vers l’Europe, où il se trouve actuellement, tandis que ses partisans étaient arrêtés en nombre à Abidjan.

“La loi sera appliquée, intégralement appliquée à tous les citoyens ivoiriens quel que soit le lieu où ils résident en dehors de la Côte d’Ivoire”, a ajouté le président Ouattara.

Longtemps allié d’Alassane Ouattara, qu’il a aidé à porter au pouvoir pendant la crise post-électorale de 2010-2011, Guillaume Soro s’est ensuite brouillé avec lui, jusqu‘à la rupture début 2019, le chef de l’Etat voulant brider ses ambitions présidentielles, selon les observateurs.

Défiant le président, M. Soro a annoncé vendredi soir sur Twitter qu’il adresserait un “message à la Nation en direct sur tous ses médias sociaux le 31 décembre à 20H00 GMT”, c’est-à-dire en même temps que la traditionnelle allocution de nouvelle année du chef de l’Etat ivoirien.

AFP

Voir plus