Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : pas question de « succomber au terrorisme » (Kenyatta)

Kenya : pas question de « succomber au terrorisme » (Kenyatta)

Kenya

Le président Uhuru Kenyatta a promis dimanche devant la presse locale de ne pas céder à la menace terroriste, au lendemain d’un attentat qui a tué 11 soldats près de la frontière avec la Somalie.

« Le président adresse ses sincères condoléances et sa sympathie aux familles des officiers disparus et les assure du soutien du gouvernement pendant cette période difficile de deuil », a déclaré Kanze Dena, porte-parole de la présidence kényane.

Il s’agit des onze officiers du camp GSU de Harhar qui ont perdu la vie dans l’explosion de leur véhicule samedi aux environs de 14 heures GMT. L’accident s’est produit lors d’une patrouille de routine à Degow sur la route reliant Liboi à Damajale, près de la frontière entre le Kenya et la Somalie.

S’il n’y a pas encore de revendication, tous les soupçons sont dirigés vers les Shebab. Créé en 2006, ce groupe terroriste somalien d’idéologie salafiste lutte pour le renversement du gouvernement de Mogadiscio. Contribuant à la Mission de l’Union africaine en Somalie(AMISOM), le Kenya est souvent victime d’actions des Shebab.

Le dernier assaut en date est celui qui fait 21 morts en janvier dernier au complexe hôtelier Dusit à Nairobi. Mais l’attaque la plus meurtrière reste celle qui avait fait 68 morts en septembre 2013 au centre commercial Westgate de la capitale kényane.

>>> LIRE AUSSI : Kenya : fin de l’attaque contre un complexe hôtelier, tous les cinq les jihadistes éliminés

Mais pas de quoi entamer le moral du président kényan. « Le président a fermement rappelé à tous les éléments égarés qui compromettent la sécurité des Kényans que le gouvernement et la population du Kenya ne succomberont jamais à leurs actions terroristes lâches », a ajouté le porte-parole de la présidence.

Voir plus