Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sénégal : un établissement privé catholique interdit le voile islamique

Sénégal : un établissement privé catholique interdit le voile islamique

Sénégal

L’Institution Sainte Jeanne d’Arc, un établissement privé catholique de Dakar interdit le port du voile islamique. Une décision qui a déclenché une polémique au Sénégal, un pays à 95% musulman.

Malgré la polémique déclenchée par l’annonce de la décision, il y a quelques mois, l’Institution Sainte-Jeanne d’Arc passe à l’acte. Le port du voile islamique n’est plus accepté dans ce prestigieux établissement catholique de Dakar, au Sénégal. Certaines élèves parlent d’humiliation après avoir été renvoyée le jour de la rentrée scolaire.

« On s’est fait un peu humilier devant tous nos camarades à cause du port du voile, alors que dans le règlement intérieur de l‘école, ils avaient dit “tête découverte”… Ils ont dit à nos parents, soit vous prenez vos enfants, et vous partez avec eux, soit ils retirent le voile. Et vraiment ça nous a touché nous, car on est dans cette école depuis plus de neuf ans », déplore l‘élève Nour Rose, voile autour de la tête.

On s'est fait un peu humilier devant tous nos camarades.

“Une désolation totale”

Des élèves désemparées, mais également des parents en colère qui demandent à l‘État de prendre ses responsabilités. « Ce qui a été dit, c‘était complètement faux, parce qu’on disait que cette règle a été introduite parce que les filles ne s’assoient pas à côté des garçons. C’est complètement faux, elle (ma fille) discute avec des garçons. Elle ne comprend pas ce qui leur arrive, c’est une sorte de désolation totale », regrette Abdou Daoud, père d’une élève renvoyée.

« On est dans le flou artistique. Les autorités étatiques fuient leurs responsabilités. Il faudrait prendre une décision et définitive, qu’on sache où l’on va », peste, pour sa part Mahmoud Abdali dont la fille fait également partie des victimes du nouveau règlement de l‘établissement.

“Nous n’avons renvoyé aucun élève”

Mais la direction de l‘école réfute les accusations. « Nous n’avons renvoyé aucun élève. Nous avons donné aux familles le règlement intérieur dès le mois de mai. Elles ont pu lire ce règlement, le signer et le valider avant les demandes d’inscription », s’est défendue sa proviseure, Ryanna Tall. « Pour les élèves dont nous avons constaté que la tenue n‘était pas réglementaire, nous avons demandé aux familles de bien respecter le règlement intérieur qu’elles ont signé. », a-t-elle précisé.

Des explications loin de convaincre certains parents d‘élèves qui menacent même de porter plainte contre l’Institution Sainte Jeanne d’Arc. Mais la polémique va au-delà du cadre académique. La décision a fait naître une grosse polémique au Sénégal où beaucoup de Sénégalais et des associations musulmanes trouvent inacceptables l’interdiction du port du voile dans un pays à 95 % musulman, même dans un établissement catholique.

Voir plus