Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : des adolescents font du patinage pour oublier la crise Ebola

RDC : des adolescents font du patinage pour oublier la crise Ebola

République démocratique du Congo

Après qu’Ebola ait frappé sa ville natale de Beni en République démocratique du Congo (RDC), Joel Kavuya, âgé de 21 ans, a compris la nécessité d’un changement positif.

Alors il a commencé une équipe de patins à roues alignées. La ville lutte contre l‘épidémie d’Ebola depuis des années. La maladie a coûté la vie à plusieurs membres de la famille ou à des amis de patineurs.

Kavuya espère encadrer les enfants et leur donner autre chose que du riz et de la farine, en se référant à l’aide qui afflue dans la province depuis l‘épidémie.
“Donc, ma vision est que lorsque je skate très fort, je vais faire en sorte que ces enfants se sentent mentorés une fois dans leur vie”, explique-t-il.

Bien qu’ils ne participent pas encore aux courses, Kavuya espère pouvoir remporter des trophées dans un proche avenir. Plus de 40 membres ont rejoint l’équipe, la plupart âgés de 8 à 18 ans.

Les patineurs s’entraînent dans les rues de Beni deux fois par semaine, attirant une foule de spectateurs. Kavuya, étudiant en médecine vétérinaire, espère apporter des changements positifs dans la vie des enfants.

Joel Mayele, 18 ans, a déclaré: “Oui, je pense toujours que le virus Ebola existe mais quand je suis sur la route, je l’oublie et je me concentre sur le patinage, car si je me souviens de ça, je peux être distrait et peut-être m’effondrer.”

Les forces de sécurité des Nations Unies, conjointement avec l’armée locale, patrouillent dans les rues de Beni et des zones environnantes, protégeant ainsi les résidents des rebelles.

Les agents de santé appellent cela la première épidémie d’Ebola à se produire dans ce qui est essentiellement une zone de guerre. Des dizaines de groupes rebelles sont actifs dans le nord-est de la RDC, tuant des centaines de personnes ces dernières années. Les attaques ont entraîné une population traumatisée qui peut se méfier des étrangers et des autorités.

L’Organisation mondiale de la santé a recommandé la semaine dernière que l’épidémie d’Ebola soit déclarée urgence sanitaire mondiale. Le virus Ebola peut se propager rapidement et être mortel dans 90% des cas. Les symptômes comprennent fièvre, vomissements, diarrhée, douleurs musculaires et parfois des saignements internes et externes. 

Le virus se transmet le plus souvent par contact étroit avec les fluides corporels de personnes présentant des symptômes et avec des objets contaminés tels que des draps. Les travailleurs de la santé sont souvent à risque.

Voir plus