Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : Bobi Wine confirme sa candidature à la présidentielle

Ouganda : Bobi Wine confirme sa candidature à la présidentielle

Ouganda

Bobi Wine se porte candidat à la présidentielle ougandaise prévue en 2021. Il pourrait affronter le président de longue date Yoweri Museveni, qui n’a toujours pas dévoilé ses intentions pour ces joutes.

“Je défierai le président Museveni au nom du peuple”, a declaré Bobi Wine, considéré aujourd’hui comme le leader de l’opposition ougandaise, au cours d’une interview accordée à l’Associated Press.

De son vrai nom Kyagulanyi Ssentamu, le chanteur de 37 ans a fait sa première entrée en politique en 2017 en qualité de candidat indépendant. Un essai couronné de victoire qui lui a notamment assuré une place de député au sein du Parlement. Fort de sa popularité, il participe également à des campagnes organisées par d’autres candidats de l’opposition. Ce qui renforce davantage son image de frondeur au pouvoir de Kampala.

Depuis son arrivée en politique, le rappeur-deputé est toutefois confronté à de multiples défis y compris des interdictions d’organiser des rassemblements ou d’organiser des concerts sur l‘étendue du territoire.

>>> LIRE AUSSI : En Ouganda, libération sous caution pour Bobi Wine

Risque d’inéligibilité

En avril, il a notamment été interpellé pour avoir organisé en juillet 2018, sans en avoir notifié la police, une manifestation pour dénoncer une taxe contre les médias sociaux. Il a finalement été libéré sous caution en mai. Il est également accusé de trahison pour l’incident au cours duquel le convoi du président a été lapidé.

S’il est reconnu coupable des crimes qui lui sont reprochés, Wine ne sera pas éligible à la présidentielle, comme le recommande la Constitution.

Le leader du mouvement populaire “People Power’‘ est devenu le porte-parole d’une jeunesse ougandaise urbaine et souvent très pauvre, impatients de voir la fin du régime en place depuis 1986.

>>> LIRE AUSSI : Elections en Afrique – les jeunes veulent le pouvoir… maintenant
Voir plus