Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Des musiciens classiques émergent à Soweto

Des musiciens classiques émergent à Soweto

Afrique du Sud

De la musique classique à Soweto en Afrique du Sud… Des jeunes musiciens émergent de Soweto, une banlieue de Johannesburg…Xolani Zingeni a 16 ans et est passionné de musique classique depuis 3 ans.

Comme lui, des dizaines de jeunes de son quartier déshérité apprennent le violon, le violoncelle ou la contrebasse à l‘école de musique Buskaid fondée en 1997 par la Britannique Rosemary.

“Ça m’aide à oublier la situation dans laquelle je me trouve, surtout mon passé, et le travail scolaire aussi, ça me déstresse” a déclaré Xolani Zingeni, violoniste en herbe.

Pour la fondatrice Rosemary Nalden, la musique n’est pas seulement un moyen de faire sortir les enfants de la rue…Mais parfois, il s’agit de trouver un talent spécial comme Xolani.

“J’ai donc sorti un violon et je l’ai mis sous son menton, et j’ai pu voir, presque immédiatement, qu’il venait de s’ajuster, qu’il fonctionnait. Il est physiquement très talentueux et il est musical”

Pour les élèves du cours de la fondatrice de Buskaid, la persévérance de chacun donne un résultat stupéfiant malgré la rigueur du professeur.

“Au début, on pourrait dire qu’elle est très stricte et qu’on ne peut pas s’occuper d’elle, mais au fil du temps, on comprend pourquoi elle fait ce qu’elle fait. Parce que c’est la seule façon de l’obtenir “ a temoigné Mzwandile Twala, violoniste de l’orchestre Buskaid.

Buskaid compte 125 étudiants âgés de 6 à 35 ans qui viennent étudier après l‘école, le week-end et les jours fériés. En plus d‘être un refuge pour les jeunes marginalisés, c’est avant tout un centre d’excellence.

Pendant l’Apartheid, jouer de la musique classique était une compétence principalement réservée aux Sud-Africains blancs. Mais depuis plus de 20 ans, Rosemary s’efforce de s’attaquer à cette injustice.

Voir plus