Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

L'inanga : l'instrument traditionnel burundais venu du passé

L'inanga : l'instrument traditionnel burundais venu du passé

Burundi

Au Burundi, un instrument musical à l’allure d’un bouclier traverse les époques. C’est l’Inanga, un instrument traditionnel autrefois joué à la cour royale pour divertir le Roi. Fabriqué sur une seule colline, à l’ouest du pays, il n’est pas enseigné à l’école. Le métier se transmet de père en fils, comme un héritage.

« Nous n’avons pas appris cela à l’école. C’est nos pères qui nous l’ont enseigné. C’est le métier que nos ancêtres exerçaient. Quand mes arbres ne sont pas mûrs, je les achète chez des amis. Un arbre qui peut donner 20 instruments, je l’achète autour de 28 dollars. Ces instruments sont exclusivement fabriqués ici », souligne l’artisan Rémy Nduwayo.

L’Inanga a une signification. Comme le tambour, ses parties sont assimilables au corps humain nous explique l’artiste Niyonizigiye, parcourant les différentes courbes et composantes de son instrument. « Il est assimilé au corps humain. Cette partie-là, c’est le ventre. Et puis ça, ce sont des orteils. Cette partie-là, c’est le dos. Les trous, ce sont des yeux ».

Quand je vois à quel rythme ils commencent à apprendre ces instruments, ça me donne de l’espoir

La jeunesse séduite

Habituellement joué par les plus âgés, l’Inanga attire de plus en plus les jeunes, signe d’une volonté de retour aux valeurs passées.

« Aujourd’hui, la jeunesse voit qu’il y a un vide. Parce qu’un concert joué à base de piano, guitare, c’est très léger. Maintenant, ils commencent à voir que c’est vraiment important qu’on revienne à la source. Ce sont des instruments qui transmettaient les valeurs. Quand je vois à quel rythme ils commencent à apprendre ces instruments, ça me donne de l’espoir », se félicite Niyonizigiye.

Les grands joueurs d’Inanga étaient traditionnellement localisés dans les provinces du centre du Burundi. On les trouve aujourd’hui dans la capitale où est situé le Musée vivant de Bujumbura. C’est là, que beaucoup d’artistes se rencontrent.

Voir plus