Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan : les manifestants déterminés à poursuivre leur mouvement

Soudan : les manifestants déterminés à poursuivre leur mouvement

Soudan

On pensait que le temps allait finir par avoir raison de leur mouvement, mais les manifestants antigouvernementaux tiennent toujours bon au Soudan.

Ils le disent haut et fort : pas question de reculer tant que le régime d’Omar el-Béchir n’est pas tombé. Leurs responsables refusent d’ailleurs tout dialogue et se disent plus que jamais déterminés dans leur combat pour faire partir celui qui dirige le pays depuis bientôt 30 ans. « Nous allons continuer jusqu’au bout. Il n’y a pas de place pour les négociations ou le retrait. Il n’y a pas de place pour le moindre compromis », prévient Mohamed Youssef, un porte-parole de l’Association des professionnels soudanais qui est à la pointe de la mobilisation.

Les dirigeants du mouvement appellent ainsi les protestataires à ne pas fléchir au moment où le pouvoir tente de jouer la carte de l’apaisement. Ils prônent l’unité pour aller au bout de leur combat. « Les forces de l’opposition sont unies derrière les revendications du peuple. Elles travaillent en harmonie pour renverser le régime et poursuivre les manifestations ou sit-in », rassurent Sara Najdullah, secrétaire générale du principal parti d’opposition Al-Oumma.

Nous allons continuer jusqu'au bout. Il n'y a pas de place pour les négociations ou le retrait. Il n'y a pas de place pour le moindre compromis.

L’objectif des protestataires est clair, faire tomber le gouvernement actuel quel qu’en soit le prix. Mais pour l’instant, le régime d’Omar el-Béchir résiste malgré la persistance des manifestations lancées le 19 décembre. Une mobilisation déclenchée par une hausse des prix du pain qui s’est vite muée en protestation antigouvernementale.

Selon des organismes de défense des droits de l’homme dont Human Rights Watch, la répression du mouvement aurait fait 51 morts là où des sources officielles parlent de 30 décès.

Voir plus