Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Le Malawi en vedette dans le prochain Netflix

Le Malawi en vedette dans le prochain Netflix

Malawi

Une histoire vraie, un sujet à l’air du temps,… Dans son prochain film “The Boy Who Harnessed the Wind” retraçant l’histoire d’un garçon malawite qui a sauvé son village grâce à une éolienne, le géant de la vidéo à la demande Netflix ouvre une lucarne culturelle inédite sur le Malawi.

William Kamkwamba avait presque toutes les raisons de devenir un de ces jeunes désoeuvrés et désillusionnés du Malawi : une famille pauvre cernée par l’aridité financière du pays, un village affamé, et sa déscolarisation dès l‘âge de 13 ans à cause de problèmes financiers.

Mais ce jeune homme avait pour lui une chose : sa détermination à aider non seulement sa famille, mais aussi son village meurtri par une rude sécheresse. Après avoir été contraint de quitter l‘école, cet amoureux des sciences se met en tête de trouver un mécanisme qui puisse aider son village à vivre de l’agriculture. Le Malawi étant essentiellement un pays agricole.

Désormais libre de tout engagement scolaire, William Kamkwamba s’est régulièrement rendu dans la bibliothèque publique d’une ville voisine pour y emprunter des livres de physique, et tout particulièrement un ouvrage qui va l’accompagner dans sa démarche : « Using energy ». À partir de cet instrument du savoir, William construit une éolienne, certes rudimentaire, mais suffisamment efficace pour produire de l‘électricité. Nous sommes au début des années 2000. Et William n’a que 14 ans.

Netflix, un engouement pour l’Afrique

Cette fabuleuse histoire inspirée de l’autobiographie de William Kamkwamba, devenu auteur et innovateur, constitue la trame du prochain Netflix, tourné au Malawi et dont la sortie mondiale est prévue pour le 1er mars 2019 : The Boy Who Harnessed the Wind (“Le garçon qui dompta le vent”). Une occasion pour le Malawi d’ajouter une palme à sa culture populaire, portée généralement ces dernières années par la star Madonna, lors de ses descentes dans le pays pour des adoptions d’enfants.

En 2016, Netflix dévoilait ses ambitions d‘étendre son réseau en Afrique. L’année dernière, le géant américain de films sur-mesure a acheté les droits mondiaux de Lionheart, son premier film original en provenance du Nigeria, réalisé et interprété par la célèbre actrice nigériane Genevieve Nnaji. Il a également annoncé la diffusion cette année de sa première série africaine originale, Queen Sono, originaire d’Afrique du Sud.

>>> LIRE AUSSI : Netflix s’arrache le nouveau film de l’actrice nigériane Geneviève Njaji
>>> LIRE AUSSI : La première série Made in Africa de Netflix sur les écrans en 2019
Voir plus