Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Netflix à la conquête de l'Afrique

Netflix à la conquête de l'Afrique

Télévision

Netflix débarque en Afrique. Le géant américain de films sur mesure a annoncé son implantation sur l’ensemble du continent.

Une première fois annoncée en Afrique du Sud, Netflix va finalement étendre son réseau. Le géant américain de films sur mesure a indiqué qu’il allait s’implanter dans 130 nouveaux pays dont les 54 du continent africain. « Aujourd’hui vous assistez à la naissance d’un nouveau réseau global de télévision sur internet. Avec ce lancement, des abonnés à travers le monde, de Singapour à St Petersbourg, pourront profiter des émissions TV et de films simultanément sans plus attendre. Grace à internet, nous mettons la force dans les mains des consommateurs », a déclaré le directeur général de la compagnie, Reed Hastings, à l’occasion du Salon high tech (CES) de Las Vegas.

Les internautes africains vont donc bientôt pouvoir s’abonner au service de Streaming de vidéo et consommer du contenu qui ne leur était jusque-là accessible que via des serveurs Proxy. Avec quelques 70 millions d’utilisateurs, le groupe basé à Los Gatos, en Californie, fait ainsi de l’Afrique une partie importante de sa stratégie d’internationalisation. Mais pour étendre l’influence de leur société sur le continent africain, les dirigeants de Netflix vont devoir se conformer aux réalités du marché. Ils ont, de fait, décidé d’alléger le contenu disponible sur le continent à cause des limitations imposées par les maisons de productions, alors que les tarifs restent les mêmes à travers le monde (avec une offre de base disponible à 7.99 dollars).

Un concurrent sérieux pour les groupes africains

Netflix ne sera, cependant, pas le premier service payant de Streaming en Afrique. D’autres entreprises comme le Nigérian IrokoTV, pionnier dans le domaine, ou le Kényan BuniTV et le groupe sud-africain African Magic Go, animent le marché africain des films sur mesure. Tous offrent des abonnements mensuels parfois inférieurs à 10 dollars. Mais ces acteurs locaux vont devoir désormais partager ce marché avec le géant américain qui supporte déjà 17 langues pour les sous-titres et devrait être présent dans 190 pays à travers le monde. Selon une étude réalisée en 2015, le nombre d’abonnés aux services du groupe américain devrait atteindre les 306 millions en 2020, dans un total de 200 pays.