Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire : dissolution du gouvernement sur fond de crise politique

Côte d'Ivoire

<p><strong>Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a dissous ce mercredi le gouvernement, comme le souligne une note lue à la télévision nationale par Patrick Achi, le secrétaire général à la présidence.</strong></p> <p>Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a été maintenu à son poste et chargé de réformer une nouvelle équipe qui pourrait faire l’impasse sur de nombreux cadres du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (<span class="caps">PDCI</span>), à deux ans de la présidentielle ivoirienne. Une échéance électorale qui cristallise les tensions au sein de la classe politique ivoirienne.</p> <p>En effet, le <span class="caps">PDCI</span> et le Rassemblement des républicains (<span class="caps">RDR</span>, parti présidentiel), les deux principaux alliés du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (<span class="caps">RHDP</span>, majorité présidentielle) ont du mal à accorder leurs violons sur la création d’un parti unifié.</p> <h4> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2018/06/18/cote-d-ivoire-le-pdci-allie-de-ouattara-rejette-le-parti-unifie-avant-la/">Côte d’Ivoire : le <span class="caps">PDCI</span>, allié de Ouattara, rejette le parti unifié avant la présidentielle de 2020</a> </h4> <h3>Batailles rangées</h3> <p>Alors que le <span class="caps">RDR</span> veut impulser cette nouvelle formation politique avant 2020, son allié du <span class="caps">PDCI</span> estime qu’il faut attendre après la présidentielle de 2020 pour le mettre sur pied. En clair, le parti d’Henri Konan Bédié espère recevoir le soutien du <span class="caps">RDR</span> à un candidat du <span class="caps">PDCI</span> en 2020, tout comme il l’a fait en 2010 et 2015 pour le <span class="caps">RDR</span>.</p> <p>Cette éventualité divise dans les rangs des deux partis. Pour preuve, le lancement ce mardi d’un courant dissident du <span class="caps">PDCI</span>. Dénommé “Sur les traces du président Félix Houphouët-Boigny”, il a été initié par le ministre des Ressources animales et halieutiques Kobenan Kouassi Adjoumani, membre du bureau politique du <span class="caps">PDCI</span>.</p> <h4> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2018/06/02/cote-d-ivoire-ouattara-n-exclut-pas-un-3e-mandat-jeune-afrique/" title="Jeune Afrique">Côte d’Ivoire : Ouattara n’exclut pas un 3e mandat</a> </h4>
Voir plus