Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le président ivoirien propose un parti unifié pour 2020

Côte d'Ivoire

<p>Alassane Ouattara plaide pour la transformation en un parti unifié de la coalition au pouvoir, le Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie – <span class="caps">RHDP</span>, pour désigner un candidat unique à la présidentielle de 2020.</p> <p>Le <span class="caps">RDR</span>, l’actuel parti du président ivoirien a voté ce week-end en masse en faveur de la proposition d’un parti qui engloberait non seulement le <span class="caps">RDR</span>, mais aussi le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (<span class="caps">PDCI</span>) d’Henri Konan Bédié.</p> <p>Reste à présent à déposer les statuts de cette nouvelle organisation politique auprès des autorités et à organiser un congrès qui se tiendra dans les meilleurs délais, ont fait savoir les cadres du <span class="caps">RDR</span>.</p> <p>Dans son discours, Alassane Ouattara, en sa qualité de président d’honneur du <span class="caps">RDR</span>, a appelé ses camarades à préparer leur candidature au sein du <span class="caps">RHDP</span>. “Nul ne sera exclu, tout le monde pourra être candidat. Je le répète : tous ceux qui le voudront pourront être candidats et c’est vous, vous les congressistes du <span class="caps">RHDP</span>, vous choisirez qui sera notre candidat pour les élections présidentielles de 2020”.</p> <p>Même s’il ne le mentionne pas explicitement, le président Ouattara ouvre ainsi la voie à d‘éventuelles primaires qui opposeraient les candidats issus du <span class="caps">RDR</span>, mais aussi ceux du <span class="caps">PDCI</span>.</p> <p>Une perspective à laquelle sont hostiles de nombreux cadres du <span class="caps">PDCI</span> qui voient derrière ce parti unifié, une parade du <span class="caps">RDR</span> pour ne pas soutenir un candidat proche d’Henri Konan Bédié lors de la présidentielle de 2020.</p> <p>L’adoption du projet de parti unifié par les militants du <span class="caps">RDR</span> s’est faite en présence du président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro et du ministre de la Défense Ahmed Bakayoko, deux personnalités présentées comme de potentiels successeurs d’Alassane Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire.</p>
Voir plus