Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

JO d'hiver en Corée du Sud : l'Érythrée représentée par « son » Canadien

JO d'hiver en Corée du Sud : l'Érythrée représentée par « son » Canadien

Erythrée

<p>De nationalité canadienne, Shannon-Ogbani Abeda défendra pourtant les couleurs de l‘Érythrée aux Jeux olympiques d’hiver du 9 au 25 février à Pyeong Chang en Corée du sud. La raison est toute simple. Le jeune skieur de 21 ans doit tout ou presque à ce pays de la Corne d’Afrique. « J’ai grandi ici avec beaucoup d’amis qui sont Canadiens, mais j’ai aussi ce lien avec qui je suis en tant qu‘Érythréen », explique Abeda.</p> <p>Une manière pour l’informaticien de traduire sa gratitude aux compatriotes de ses parents. « J’ai été très touché par le soutien auquel j’ai eu droit de la part particulièrement de la communauté érythréenne vivant au Canada. Ce sont des gens qui me respectent et que je ne me suis jamais imaginé jouir d’une telle estime », ajoute le skieur.</p> <p>Selon des médias en ligne, Abeda a décroché une place dans l‘équipe érythréenne grâce à la règle dite de quota de base du ski alpin. Tous les Comités Nationaux Olympiques ont ainsi le droit d’inscrire un concurrent masculin et un concurrent féminin, pourvu que leurs performances soient moyennes. Abeda pourrait alors emboîter le pas voire, aller au-delà de la performance Zersenay Tadese qui avait remporté la médaille de bronze aux 10 000 mètres masculin aux JO d’Athènes de 2004.</p> <p>Mais, d’autres athlètes africains seront présents à Pyeong Chang. Le cas d’Akwasi Frimpong qui deviendra le deuxième Ghanéen à participer aux Jeux olympiques d’hiver. Et de l‘équipe nigériane de skeleton consistant à glisser sur la glace sur un petit traîneau ou bobsleigh.</p>

J'ai été très touché par le soutien auquel j'ai eu droit de la part particulièrement de la communauté érythréenne vivant au Canada

Voir plus