Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Journée mondiale de la paix : le plaidoyer du Pape en faveur des migrants et réfugiés

Journée mondiale de la paix : le plaidoyer du Pape en faveur des migrants et réfugiés

Immigration

<p>L’Humanité célèbre ce 1er janvier, la journée mondiale de la paix. Rendu public depuis le 24 novembre, le message du Pape François relatif à cette journée est placé sous le thème : « Les migrants et les réfugiés : des hommes et des femmes en quête de paix ».</p> <p>Si les guerres sont désormais familières aux humains, le phénomène des migrants et des réfugiés semblent avoir pris davantage d’ampleur ces derniers temps. On compte aujourd’hui près de 250 millions de migrants dont 22 millions de réfugiés à travers le monde, à la recherche de la paix.</p> <p>Mais la paix ne signifie pas seulement absence de coups de feu. C’est aussi le respect des droits humains dont la transversalité n’est plus à démontrer : droits civils et politiques, doit à l’alimentation, droit à la santé, droit à l‘éducation, droit à un meilleur environnement, etc.</p> <p>Pour le Souverain Pontife, si ces personnes risquent leurs vies à travers des océans, des mers, des déserts et en bravant tous les dangers, c’est parce qu’elles sont à la recherche d’endroits exempts de guerres et de violences. Ces pays où la notion des droits de l’homme est sacrée.</p> <p>Malheureusement, constate le Pape, les pays d’accueil semblent aussi répulsifs que les pays de départ. « Dans de nombreux pays de destination, une rhétorique s’est largement diffusée en mettant en exergue les risques encourus pour la sécurité nationale ou le poids financier de l’accueil des nouveaux arrivants, méprisant ainsi la dignité humaine qui doit être reconnue pour tous, en tant que fils et filles de Dieu », s’indigne François.</p> <p>Pourtant, estime le Chef mondial de l‘Église catholique, les migrants et réfugiés ont une importante contribution à apporter aux pays d’accueil. « (…) Ils enrichissent la vie des nations qui les accueillent. Ce regard saura aussi découvrir la créativité, la ténacité et l’esprit de sacrifice d’innombrables personnes, familles et communautés qui, dans tous les coins du monde, ouvrent leur porte et leur cœur à des migrants et à des réfugiés, même là où les ressources sont loin d’être abondantes », dit-il.</p> <p>Le Pape François recommande alors aux Nations du monde de mener quatre principales actions envers les migrants et réfugiés : accueillir, protéger, promouvoir et intégrer.</p>

Dans de nombreux pays de destination, une rhétorique s’est largement diffusée en mettant en exergue les risques encourus pour la sécurité nationale ou le poids financier de l’accueil des nouveaux arrivants