Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : la vie des habitants du Kitui menacée par l'absence de pluies

Une Kényane à Iresteno, Kenya le 1er septembre 2022.   -  
Copyright © africanews
YASUYOSHI CHIBA/AFP or licensors -

Kenya

L'extrême sécheresse au Kenya force toutes les espèces vivantes à trouver des solutions pour survivre. Dans le sud du pays, à l'est de Nairobi, la famille de Denis Musya n'a pas vu de pluie suffisante depuis trois ans et rien ne pousse. Le jeune homme vit au Kitui, l'un des comtés les plus secs du pays et ne peut plus se permettre d'acheter les denrées alimentaires habituelles. Alors tous les jours, il part à la recherche d'un ravitaillement et récupère à peu près tout ce qui résiste..

"Un kilo de maïs se vend environ 0,83 $, et un litre d'huile de cuisson coûte autour de 3,31$. Donc, en une journée, je suis censé dépenser 4,14 $. Mais comme ce budget est impossible pour l'instant, je m'aventure dans la forêt à la recherche de tout ce qui est disponible, que ce soit une gazelle, un lièvre, un blaireau, une antilope ou tout autre animal pris dans mes pièges. Si je n'en trouve pas, je passe près des fruits sauvages comme les baobabs et j'en ramasse pour les faire bouillir et remplir l'estomac.", explique Denis Musya.

Les organisations humanitaires s'inquiètent de la valeur nutritionnelle de ce que les gens parviennent à obtenir et de l'impact sur leur santé à long terme. Mais pour la compagne de Denis il n'y a pas d'autres alternative. "Nous ne cherchons plus à satisfaire nos besoins alimentaires. Ce que mon mari ramène de la forêt est ce que nous mangeons. Nous faisons juste bouillir et mangeons ce qu'il y a à la fin de la journée. Nous attendons les pluies, et si elles ne viennent pas, nous n'avons pas d'autre option, et pire, pas de graines à planter.", indique Rodah Musya.

Selon le Programme alimentaire mondial de l'ONU, la pire sécheresse de la Corne de l'Afrique en quatre décennies affecte déjà plus de quatre millions de Kenyans et la situation ne fait qu'empirer dans l'est de l'Afrique. Chargé des opérations de secours et pour les réfugiés, Felix Okech rapporte que près de '20 millions de personnes' seront bientôt impactées par la sécheresse et que les chiffres sont augmentation.

Ces conditions climatiques très arides ont aussi un impact sur la faune du Kenya où près de 2% des zèbres les plus rares du monde sont morts en trois mois. Et dans le même temps, 25 fois plus d'éléphants ont péri.

Voir plus