Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

USA : en 1906, le massacre raciste d'Atlanta

Marietta Street, en direction de l'ouest, depuis le quartier de Five Points, dans le centre-ville d'Atlanta, en 1906   -  
Copyright © africanews
AP/AP -

Etats-Unis

Tous ceux qui se déplacent aujourd'hui dans le centre-ville d'Atlanta passent souvent sans le savoir dans des endroits où des hommes et des femmes noirs ont été massacrés par des blancs. Les émeutes raciales de 1906 ont façonné la ville à tous les niveaux, dans sa structure et sa géographie, mais aussi les mentalités.

Lorsqu'on parle de ce qui s'est passé en 1906, on constate que beaucoup de choses sont similaires encore aujourd’hui ; ce sont ceux qui sont au sommet de la hiérarchie dans le public et le privé qui dictent les règles de la ville. Beaucoup de gens n'aiment pas ça. Cela ne donne vraiment pas une image de l'Atlanta que nous nous présentons comme la "ville sur la colline"", explique le journaliste King Williams.

Le massacre d’Atlanta a duré trois jours, du 22 au 24 septembre 1906 et a été engendré par la publication d’articles de journaux faisant état de rumeurs quant à des agressions de femmes blanches par des Afro-américains. Des milliers d’habitants blancs de la ville sont alors rentrés dans une colère destructrice.

"Le troisième jour du massacre racial d'Atlanta, une foule blanche qui rassemblait jusqu'à 10 000 personnes, a pillé, envahi les maisons et enlevé, hommes, femmes et enfants", raconte Ann Hill Bond, organisatrice communautaire des manifestations de commémoration des émeutes de 1906.

Différents événements pour commémorer ce massacre sont prévus en septembre prochain, comme une pièce de théâtre par exemple. Retracer l’histoire et les faits pour ne pas oublier.

Dire la vérité

"Il est important pour nous d'utiliser le bon langage lorsque nous parlons des vies perdues, que nous nous en souvenons et que nous les honorons. C'était un massacre. Des gens ont été tués", ajoute Ann Hill Bond.

Pour les militants, le massacre de 1906 ne s’inscrit pas aisément dans le récit du "berceau du mouvement des droits civiques" d'Atlanta. Ils font tout pour que la vérité soit dite, alors que certains politiciens tentent, selon eux, d'ignorer la violence raciale qui colle à l’histoire des Etats-Unis.

"Il y a cet effort pour reconnaître qu'Atlanta a la même histoire que beaucoup d’autres villes américaines, et même si nous sommes une cité majoritairement noire, et qu'il y a cette idée que c'est le royaume de Wakanda ou quelque chose comme ça, notre ville a la même histoire que celle de beaucoup d'autres du Sud ou même simplement des États-Unis", dit Allison Bantimba, militante au sein de la Coalition du souvenir du comté de Fulton.

En 2021, la ville d'Atlanta a commémoré le 115e anniversaire du massacre racial d'Atlanta de 1906.

Tout comme l'été rouge de 1919 et le massacre de 1921 à Tulsa en Oklahoma, la violence entre Blancs et noirs à Atlanta a brisé les rêves d’une vie en harmonie et forcé des milliers de personnes à quitter leur foyer.

Voir plus