Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan : un cas de variole du singe détecté au Darfour

Soudan : un cas de variole du singe détecté au Darfour
Photo d'archives du 27 juillet 2022 : un agent de santé prépare une dose du vaccin contre la variole du singe au centre de vaccination municipal Edison à Paris   -  
Copyright © africanews
ALAIN JOCARD/AFP or licensors -

Soudan

Le Soudan a déclaré avoir détecté le premier cas de variole du singe dans la région du Darfour.

Le ministère de la Santé a déclaré tard dimanche que le cas d'un l'étudiant de 16 ans avait été découvert la semaine dernière dans la province du Darfour Ouest. Il n'a pas donné d'autres détails sur le patient.

Le ministère a déclaré qu'il y avait au moins 38 cas suspects de variole du singe et que tous les tests étaient négatifs au virus sauf un au Darfour occidental. Il a ajouté que les autorités sanitaires s'efforçaient de retrouver les contacts de l'étudiant afin de limiter la propagation du virus.

Une épidémie de variole du singe pourrait être dévastatrice pour le Soudan, qui a souffert de décennies de conflit au Darfour et dans d'autres parties du pays, et d'un isolement international.  Le système de santé du pays est fragile. Selon l'UNICEF, "seuls 70%" des 45 millions de Soudanais "ont accès à un établissement de santé en moins de 30 minutes".

Le Soudan souffre de l'absence d'infrastructures permettant de rendre l'eau potable et de traiter les eaux usées, des facteurs qui "favorisent la transmission des maladies" selon l'UNICEF, alors que 13 des 18 Étatsdu pays ont connu en 2021 des épisodes de chikungunya, de dengue ou de diphtérie.

Le virus est originaire des primates et d'autres animaux sauvages et provoque de la fièvre, des courbatures, des frissons et de la fatigue chez la plupart des patients. Les personnes atteintes de cas graves peuvent développer une éruption cutanée et des lésions sur le visage, les mains et d'autres parties du corps.

Cette maladie apparentée à la variole était couramment rencontrée dans certaines régions d'Afrique centrale et occidentale, avant de se propager dans diverses parties du monde.

Le mois dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que la variole du singe constituait une urgence mondiale, afin que le monde prenne au sérieux les épidémies actuelles.

Au total, huit décès ont été enregistrés dans le monde depuis mai.

Voir plus