Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Rugby Africa Cup : la Namibie file au Mondial

Rugby Africa Cup : la Namibie file au Mondial
Le Namibien Divan Rossouw échappe au Kényan John Okoth Okeyo   -  
Copyright © africanews
AFP -

France

Grande favorite du tournoi de qualifications africaines, la Namibie s'est logiquement qualifiée pour le Mondial-2023 de rugby, où elle retrouvera notamment en poules la Nouvelle-Zélande et la France, en battant en finale le Kenya 36-0, dimanche dans le sud de la France.

La Namibie a déjà participé aux six dernières éditions de la Coupe du monde (1999, 2003, 2007, 2011, 2015 et 2019) et cette nouvelle qualification confirme son statut de deuxième nation africaine derrière sa voisine l'Afrique du Sud.

Lors du Mondial-2023 (8 septembre - 21 octobre), Les "Welwitschias" namibiens, classés au 24e rang mondial et entraînés depuis l'an dernier par le Sud-Africain Allister Coetzee, seront versés dans la poule A. Ils y affronteront la Nouvelle-Zélande, triple championne du monde, la France, pays-hôte, l'Italie et l'Uruguay.

"C'est un grand honneur, nous sommes très heureux d'aller à la Coupe du monde. On a beaucoup travaillé pour gagner ce droit. On a fait quelques erreurs au début, mais on a respecté notre plan de jeu et ça a bien fonctionné", a expliqué après le match l'arrière Divan Rossouw.

"On savait que le Kenya était toujours dur à jouer. Ca a été un bel affrontement et on a tout donné. Quel honneur d'aller en Coupe du monde!", s'est de son côté réjoui le centre et capitaine Johan Deysel.

Après avoir nettement dominé le Burkina Faso (71-5) en quart de finale puis le Zimbabwe un peu plus difficilement en demi-finale (34-19), la Namibie a très logiquement dominé le Kenya dimanche à Aix-en-Provence.

Infiniment plus complets, les hommes d'Allister Coetzee, ancien entraîneur des Springboks, ont marqué quatre essais, les trois premiers par le troisième ligne Wian Conradie et le dernier par Johan Deysel. Ils y ont ajouté quatre pénalités. Sans solution, le Kenya n'est même pas parvenu à sauver l'honneur.

Les "Simbas" kényans gardent toutefois une dernière chance de se qualifier pour la Coupe du Monde, via un tournoi de repêchage en novembre réunissant trois autres équipes: le Portugal, ainsi que les finalistes malheureux du barrage "Amériques 2" (Chili ou Etats-Unis) et du barrage Asie/Pacifique (Tonga ou Hong Kong).

Avant la finale entre la Namibie et le Kenya, l'Algérie avait brillamment conclu son beau tournoi qualificatif en battant le Zimbabwe 20-12 dans le match pour la troisième place.

Voir plus