Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Australie : un centre accompagne la jeunesse d'ascendance africaine

Des jeunes suivant le cours de peinture d'Agnes Morseray, à Brisbane, le 1er juin 2022.   -  
Copyright © africanews
AP / Africanews -

Australie

Dans le Queensland, en Australie, le centre de la jeunesse africaine essaie d'accompagner les jeunes. À travers des activités telles que des leçons d'art, les accompagnateurs jouent un rôle de soutien.

"En grandissant en Australie, on a tendance à oublier qui on est, d'où on vient et comment nos ancêtres vivaient leur vie, notre culture, nos croyances", explique Agnès Morseray, accompagnatrice. "On a l'impression que tout a été jeté par la fenêtre".

Ouvert il y a un an, le centre aide des jeunes placés dans les maisons de détention, mais aussi dans un foyer.

"Le nombre de jeunes confrontés au système de justice pénale est assez impressionnant et la tendance est à la hausse, et nous voulions faire quelque chose. Avoir un centre comme celui-ci où les jeunes peuvent venir et se sentir chez eux sans être jugés, c'est essentiel", continue Beny Bol du Queensland African Communities Council.

Désormais présent dans les écoles, le centre espère obtenir de nouveaux financements pour continuer de se développer.

"L'intégration est compliquée parce que vous êtes né ici, donc vous ne connaissez pas notre culture autant que nous. Mais ensuite, vous ne vous intégrez pas vraiment à l'école", détaille Amok Dhuol, accompagnatrice. "Ils sont un peu perdus et ils essaient de trouver leur place pour se sentir à l'aise", ajoute Beny Bol.

Grâce à ce soutien, les jeunes espèrent accéder à de meilleures opportunités et s'investir dans la communauté.

"J'ai l'impression qu'ils ne peuvent pas vraiment donner le meilleur d'eux-mêmes à un si jeune âge ; ils sont déjà confrontés à tant de contraintes liées à ce que la société pense", explique Agnès Morseray.

Pour les accompagnateurs, la mauvaise représentation médiatique et les stéréotypes nuisent aux jeunes Afro-Australiens.

"Ce sont des enfants australiens. Ils sont nos enfants et nous devons nous mettre à la place des parents. Comment vous sentiriez-vous d'être dépeints ou décrits de la manière dont nos jeunes le sont", conclue Beny Bol.

En 2013, le travail du Centre de la jeunesse africaine a été récompensé par le Queensland Muticultural Award, remis par l'association du Grand Brisbane.

Voir plus