Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Droits des travailleurs : résultats mitigés entre avril 2021 et mars 2022

Des membres du Congress of South African Trade Unions (COSATU) lors d'une marche à New Town, Johannesburg, le 7 octobre 2021.   -  
Copyright © africanews
LUCA SOLA/AFP or licensors -

Conditions de travail

Violences physiques et assassinats, les droits des travailleurs à l’échelle mondiale n’ont pas été à l’abri des violations entre avril 2021 et mars 2022. Bien plus, les atteintes y relatives ont connu un niveau record au cours de cette période selon le rapport de la confédération syndicale internationale.

En témoignent les chiffres : des travailleurs ont été victimes d’abus dans 50 des 148 pays couverts par la 9e édition de l’indice mondial des droits. Plus grave, des syndicalistes ont été tués dans 13 pays notamment en Afrique du Sud, mais aussi en Italie et en Inde.

Alors que la région Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord) en 2022 la "pire" du monde pour les droits des travailleurs, selon le classement de la confédération syndicale internationale.

Sur le continent, l’année dernière, l’activité syndicale a été plombée par l’arrivée des régimes issus des coups d’Etat au pouvoir au Burkina Faso, au Mali, au Soudan, en Guinée et au Tchad. Leur dénominateur commun, la restriction des libertés des employés.

Bonne nouvelle, des progrès en termes de protection des droits des travailleurs ont été enregistrés au Salvador en Arabie Saoudite et au Niger.

Face aux écueils soulevés par la Confédération syndicale internationale, l'Organisation internationale des employeurs, contactée souligne que "la meilleure manière d'assurer un environnement de travail sûr consiste pour les gouvernements à ratifier et faire appliquer ses différentes conventions ".