Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan : libération des 2 membres du Parti Communiste

Mohamed Mokhtar al-Khatib, alors qu'il présidait le Parti Communiste Soudanais, lors d'une conférence de presse, le 9 novembre 2015, dans la capitale Khartoum.   -  
Copyright © africanews
EBRAHIM HAMID/AFP -

Soudan

Au Soudan, libération des deux dirigeants communistes, a annoncé leur parti politique.

Selon un communiqué du Parti communiste publié jeudi dans la soirée, "les forces de sécurité ont fait une descente au domicile du secrétaire, Mohammed Mukhtar al-Khatib". Un autre membre du parti avait été arrêté à l'aéroport de Khartoum. Les deux hommes avaient été emmenés vers un "lieu inconnu."

Les membres du Parti communiste ont été arrêtés à la suite d'un voyage à Juba, au Soudan du Sud, où ils ont rencontré le chef rebelle Abdel Wahid Nour, qui a refusé de signer un accord de paix historique avec le gouvernement soudanais en 2020, selon la déclaration du parti.

Ils se sont également rendus dans les zones tenues par les rebelles dans le Kordofan du Sud, contrôlées par Abdelaziz al-Hilu, qui s'est également abstenu de signer l'accord de 2020, indique le communiqué.

Ces arrestations surviennent alors que le général Abdel Fattah al-Burhane, s'était engagé à libérer les détenus politiques, afin de préparer le terrain pour la tenue de pourparler entre les différentes organisations soudanaises. Le mois dernier, plusieurs opposants au coup d'état, arrêtés lors d'une opération de répression, avaient été libérés.

Jeudi, des milliers de manifestants sont descendus dans les rues, pour réclamer à nouveau un régime civil, dans le dernier rassemblement contre le coup d'Etat d'octobre mené par le général Abdel Fattah al-Burhane.

Depuis le début des manifestations, la violente répression a tué au moins 95 manifestants et fait des centaines de blessés, chiffre le Comité central des médecins du Soudan.

Voir plus