Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : rentrée des classes sous le signe de la Covid-19

La température d'un élève est vérifiée à son retour à l'école à Johannesburg   -  
Copyright © africanews
Denis Farrell/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved. -

Afrique du Sud

Le ministère de l'éducation annonce le maintient des mesures préventives, alors que les élèves entament la rentrée des classes cette semaine.

Alors que le pic de la quatrième vague du Covid-19 est passé, la ministre de l’éducation a annoncé lundi que les restrictions relatives à la pandémie resteraient en place dans les écoles pour 2022. S’agissant de la vaccination, la ministre a précisé que, dans l'idéal, les vaccins devraient être proposées aux enfants de plus de 12 ans par l'intermédiaire des écoles.

"Le fait est que la Covid-19 est toujours là, et nous devons continuer à travailler ensemble pour la combattre. Nous explorons les possibilités de ramener la scolarité à la normale, mais nous devons le faire de manière responsable", a déclaré Mme Motshekga.

À l'école privée pour filles St. Andrew's de Johannesburg, des protocoles visant à prévenir la propagation du virus sont en place pour assurer une scolarisation sans contamination.

"Je me sens beaucoup plus détendu parce que nous connaissons le virus, nous savons comment faire face à ce genre de choses et nous avons réussi l'année dernière à garder notre école ouverte sans que le gouvernement ne nous bloque. Notre école est restée ouverte et aucune classe n'a dû être réduite ou mise en quarantaine à cause de l'exposition" déclare Johannes Daniel Mostert, coordinateur des protocoles Covid à l'école supérieure St Andrew's.

"Dans les écoles privées, il est recommandé que le personnel soit vacciné afin de pouvoir offrir le meilleur service possible. Nous proposons des vaccinations à partir de 12 ans pour nos étudiants, mais sur une base volontaire. Dans notre évaluation, nous étudions la possibilité d'une vaccination obligatoire pour les visites et les expériences pour atténuer les risques " a-t-il ajouté.

Alors que dans le pays, de nombreuses écoles ont repris l'enseignement à plein temps en 2021, les plus petits établissements et ceux comptant un grand nombre d'élèves ont dû conserver un système de roulement. Toutefois, la Commission sud-africaine des droits de l'homme(SAHRC) déplore une nouvelle perte de temps d'enseignement.

Voir plus