Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : du cannabis arraché aux portes du bureau présidentiel

  -  
Copyright © africanews
PHILL MAGAKOE/AFP or licensors -

Afrique du Sud

La police sud-africaine est intervenue mercredi à Pretoria pour déraciner un champ de cannabis planté par des militants autochtones khoisan à quelques mètres du bureau du président Cyril Ramaphosa.

La police sud-africaine a arraché mercredi des plants de cannabis cultivés par des militants indigènes qui campent depuis 2018 devant le bureau du président Cyril Ramaphosa. Leur chef, vêtu d'un pagne traditionnel, a tenté de résister alors que la police le traînait sur la pelouse présidentielle à Pretoria avant de l'arrêter.

"Police... vous avez déclaré la guerre", a-t-il crié. "Nous sommes venus ici pacifiquement. Nous venons pour vous", a prévenu l'homme surnommé King Khoisan South Africa.

Installés depuis 2018

Les Khoisan, autrefois connus sous le nom de Bushmen ou Hottentots se sont installés depuis trois ans sur les pelouses du bureau du président sud-africain pour demander la reconnaissance officielle de leurs langues. La communauté khoisan d'Afrique du Sud compterait des centaines de milliers de personnes.

Pendant le raid, un autre militant a crié en afrikaans à la police, lui demandant : "Pour les plantes ? Pour des plantes ? Vous êtes des ordures en uniforme".

En 2018, la plus haute juridiction d'Afrique du Sud a dépénalisé l'usage privé et personnel du cannabis dans une affaire historique qui a opposé les forces de l'ordre aux défenseurs de la plante, connue localement sous le nom de dagga.

Voir plus