Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : l'ancien président Jacob Zuma échappe à la prison

L'ancien président sud-africain Jacob Zuma (2e à droite) quitte le poste des services de police sud-africains (SAPS) à Pietermaritzburg, le 21 octobre 2021.   -  
Copyright © africanews
MICHELE SPATARI/AFP or licensors -

Afrique du Sud

L'ancien président sud-africain Jacob Zuma peut faire appel de la décision d'un tribunal qui a invalidé sa libération conditionnelle, accordée en septembre pour raisons médicales. Une décision rendue publique par le Juge Elias Matojane mardi, à l'issue d'une audience virtuelle de plus de trois heures.

Les différentes parties ont présenté leurs arguments, les avocats de Jacob Zuma ont obtenu de pouvoir contester cette décision devant la Cour suprême d'appel, l'une des plus hautes instances judiciaires sud-africaines, basée à Bloemfontein (centre).

Sa liberté de mouvement est limitée, ce qui a un impact sur sa dignité. Il purge sa peine, bien que ce soit à l'extérieur de la prison. Troisièmement, en raison de sa maladie et de son âge avancé, ce que je veux dire, c'est qu'il a besoin de compassion, d'empathie et d'humanité, ce qui est l'essence de l'"Ubuntu" (humanité) explique, le Juge Elias Matojane.

Âgé de 80 ans, Jacob Zuma avait été libéré sous condition médicale au début de l'année, mais la Haute Cour de Gauteng, dans la capitale Pretoria, a jugé que cette libération conditionnelle était illégale déclenchant l'ire de ses partisans.

Les avocats de Jacob Zuma avaient interjeté appel, suspendant ainsi l'ordre de retour en prison adopté par la Haute cour.

La date d'audience n'a pas été fixée.

Voir plus