Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : l'armée annonce avoir récupéré ses positions à Rutshuru

Des membres du groupe rebelle M23 attendant d'être transportés par avion vers la RDC, sur la base aérienne de l'armée ougandaise à Entebbe.   -  
Copyright © africanews
ISAAC KASAMANI/Kasamaniphotography

République démocratique du Congo

L'armée congolaise** a annoncé avoir récupéré toutes ses positions. Mardi dans la matinée, le porte parole adjoint affirmait que des membres du groupe rebelle M23 avaient attaqué une base dans la région de Rutshuru, dans l'est du Congo, et que des combats étaient en cours.**

Selon les autorités, les rebelles auraient attaqué les villages isolés de Runyonyi et Chanzu, situés sur les collines stratégiques entre le Rwanda et l'Ouganda dans la province du Nord-Kivu, a-t-il précisé.

"Le mouvement d'insurrection M23 a attaqué les positions des FARDC à Rutshuru avec l'intention de déstabiliser la province. Actuellement, les combats sont en cours et les forces loyalistes sont déterminées à en finir une fois pour toutes avec ce groupe armé", a déclaré le général Sylvain Ekenge, porte-parole adjoint de l'armée congolaise, également connue sous le nom de FARDC.

Les rebelles avaient pris des terres près de là en 2012 et ont été repoussés de la zone vers l'Ouganda et le Rwanda par les forces congolaises et des Nations unies en 2013.

Le groupe M23 a toutefois démenti être à l'origine d'attaques ou de combats avec l'armée ou le gouvernement dans une déclaration lundi.

Les combats ont provoqué un important afflux de personnes fuyant vers l'Ouganda, selon la Croix-Rouge ougandaise.

Le groupe a déclaré lundi avoir déployé une équipe pour évaluer les besoins des personnes fuyant les combats de la nuit entre des groupes armés inconnus. La porte-parole Irene Nakasiita a déclaré que des centaines de personnes campaient au poste frontière de Bunagana, cherchant un abri en Ouganda.

Les autorités ougandaises n'ont pas fait de commentaire dans l'immédiat. Le pays d'Afrique de l'Est accueille 1,3 million de réfugiés qui ont fui les violences dans les pays voisins, comme le Soudan du Sud.

L'Est du Congo est sujet à l'insécurité avec des combats entre groupes armés rivaux, y compris des rebelles opposés au gouvernement de la capitale, Kinshasa. Ces dernières années, un groupe armé ayant ses racines en Ouganda a été accusé d'une série d'attaques contre des civils dans la région.

Voir plus