Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Libye : des réfugiés montent leur petite entreprise pour survivre

Fidaa et sa fille, réfugiées syriennes en LIbye   -  
Copyright © africanews
cleared

Libye

En Libye, les familles de réfugiés syriens parviennent à vivre de petits boulots pour subvenir à leurs besoins.

Lorsque la famille de Fidaa a quitté la Syrie pour Tripoli il y a huit ans, seule l’activité de son mari suffisait pour aider la famille quotidiennement, aujourd’hui, Fidaa a transformé son passe temps de longue date,le tricot , pour survivre à l’impact économique de la pandémie de Covid-19.

"Je fais des robes pour les filles, des couvertures pour les bébés, des chaussettes, des bonnets, des barrettes à cheveux, n'importe quoi vraiment pour avoir un revenu."[...]__"En Syrie, ce n'était pas pour survivre, c'était un hobby. Je vivais dans une maison qui nous appartenait, et nous avions une vie confortable." a déclaré Fidaa.

Aidée par ses deux filles, Fidaa espère développer sa petite entreprise pour pouvoir apporter une sécurité financière encore plus grande à sa famille.

Loin de la vie confortable qu’elle menait en Syrie, ce qui n’était qu’une passion pour passer le temps lui permet aujourd’hui de participer de manière conséquente aux dépenses du foyer.

Fidaa et sa famille font partie des millions de Syriens à avoir été contraints de fuir leurs maisons depuis 2011, cherchant la sécurité en tant que réfugiés au Liban, en Turquie, en Jordanie, en Libye

"Quand elle a commencé à travailler, elle a comblé un vide financier. Si nous avions besoin d'une assiette pour la maison, elle vendait une robe, et au lieu d'une assiette, elle en achetait trois. Elle vend autre chose et achète une assiette" a révélé Hani, le mari de Fidaa.

Après dix ans de crise, la vie est plus dure que jamais pour les Syriens déplacés, l’impact de la pandémie de Covid-19 et l’augmentation de la pauvreté font de chaque jour une bataille permanente.

Voir plus