Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Donald Trump acquitté par le Sénat

Donald Trump   -  
Copyright © africanews
BRENDAN SMIALOWSKI/AFP or licensors

Donald Trump

Une victoire pour Donald Trump. L'ex-président américain a été acquitté à l'issu d'un procès devant le Sénat américain où il était jugé pour son rôle présumé dans les incidents du 6 janvier dernier au Capitole.

Il aurait fallu les deux tiers de la chambre haute pour parvenir à un verdict de culpabilité qui aurait pu être suivi d'une peine d'inéligibilité, mais, Donald Trump s'en sort pour le mieux et pourrait participer à la prochaine élection présidentielle en 2024. Seulement 57 des sénateurs se sont prononcés en faveur d'une condamnation de l'ancien président des Etats-Unis. Pour Donald Trump, il s'agit d'un deuxième acquittement en autant de procédures de destitution. Un cas unique dans l'histoire des Etats-Unis.

Dans sa première réaction à ce verdict, l'ex-président de 74 ans a pris date pour l'avenir: Dans les mois qui viennent, j'aurai beaucoup de choses à partager avec vous et suis impatient de continuer notre incroyable aventure pour la grandeur de l'Amérique.

Incitateur pour les Démocrates

Donald Trump est pour les démocrates le principal responsable des événements du 6 janvier, leur "incitateur". C'est lui qui par ses diatribes aurait suscité l'envahissement du Capitole par ses partisans en colère, au moment où le Congrès américain s'apprêtait à confirmer sa défaite à l'élection du 3 novembre.

Il est désormais évident, sans l'ombre d'un doute, que Trump a soutenu les actes de la foule hargneuse et il doit donc être condamné. C'est aussi simple que cela, a lancé Jamie Raskin, pendant le réquisitoire long de près de deux heures.

Au moment où nous avions le plus besoin qu'un président nous protège et nous défende, le président Trump nous a à la place délibérément trahis. Il a violé son serment de protéger le pays, a renchéri l'un des neuf démocrates de la Chambre des représentants qui portaient l'accusation, David Cicilline.

Selon eux, il a attisé la hargne de ses partisans pendant des mois avec un grand mensonge: en se présentant comme la victime d'une élection volée suite à des fraudes dont il n'a jamais apporté la preuve.

Chez les républicains, Mitch McConnell ne s'est pas joint à ses sept collègues qui ont voté pour la culpabilité de Donald Trump. Pour lui, le Sénat n'était pas compétent dans une procédure de destitution, puisque le magnat de l'immobilier a quitté le pouvoir.