Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

"Dem Loot" : Hopewell Chin'ono dénonce la corruption en chanson

Hopewell Chin'ono s'adressant à la presse après sa libération.   -  
Copyright © africanews
Tsvangirayi Mukwazhi/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.

Zimbabwe

Le freestyle du journaliste d'investigation zimbabwéen a été partagé par des milliers de personnes sur les réseaux sociaux.

Hopewell Chin'ono est plus connu pour ses enquêtes sur la corruption, que pour son talent musical. Mais ces derniers jours, le journaliste a troqué sa plume, pour le micro. Sa Chanson « Dem Loot », qui critique la corruption auZimbabweet sur le continent africain fait un carton sur les réseaux sociaux.

Se servir de la musique pour dénoncer le fruit de ses enquêtes lui est apparu comme une évidence."C'était tellement naturel. J'étais assis là où je suis maintenant à mon bureau, je lisais un livre. J'en avais assez de lire, alors je me suis mis à jouer un morceau de reggae et j'ai commencé à chanter et à enregistrer en même temps. C'était un freestyle, une forme d'art avec laquelle les jeunes sont à l'aise et cela nous a permis d'avoir une discussion sur des questions sérieuses, qui affectent notre pays avec quelque chose d'amusant", explique Hopewell Chin'ono.

Trois séjours en prison

Ces six derniers mois, Hopewell Chin'ono a été emprisonné à trois reprises avoir révélé des scandales de corruption. Devenu une star grâce à sa chanson, enregistrée seulement trois jours après avoir été libéré, le journaliste d'investigation utilise souvent les réseaux sociaux pour dénoncer la politique du gouvernement, mais ne pensait pas voir son morceau repris partout sur le continent.

"C'est très surréaliste, d'une certaine manière, parce que je n'ai jamais pensé que ça allait se passer comme ça. Mais je suis à l'aise avec le fait d'être une sensation sur Internet parce que cela aide à mettre nos problèmes sur la table et à ce que le public mondial puisse discuter du problème zimbabwéen", explique le journaliste d'investigation zimbabwéen.

Mais au delà de la célébrité, le journaliste se félicite de l'effet de la chanson: parler du scandale de corruption qui a mené à la démission de l'ancien ministre de la Santé, révélé par Chin'ono. "La chanson a montré comment ils (le gouvernement zimbabwéen) étaient furieux parce qu'elle traitait des problèmes qui impliquent les mêmes responsables gouvernementaux, l'échec de l'investissement dans notre système de santé".

La chanson, écrite en anglais et en shona, a été partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Des centaines de personnes se sont prêté au jeu du défi lancé par Hopewell Chin'ono, et ont réinterprété la chanson anti-corruption sous le hashtag#DemLootChallenge.

Voir plus