Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : le coronavirus protège les rhinocéros

  -  
Copyright © africanews
WIKUS DE WET/AFP or licensors

Afrique du Sud

Le coronavirus offre un moment de répit aux rhinocéros en Afrique du Sud. Les restrictions liées à la lutte contre la pandémie ont permis de baisser le braconnage de 33 %, en 2020.

Au moins 394 rhinocéros ont été abattus en 2020, contre 594 en 2019, selon les données du ministère sud-africain de l’Environnement publiées lundi. Une bonne nouvelle pour un pays qui abrite 80 % de la population mondiale de rhinocéros.

Pas question de baisser la garde pour autant, ont fait savoir les autorités sud-africaines. Les cornes de cet animal font toujours recette, notamment en Asie. Elles sont utilisées dans la médecine traditionnelle et auraient aussi des vertus aphrodisiaques supposées. Suffisant pour garder ces animaux dans le viseur des braconniers.

"Lorsque les niveaux de confinement se sont relâchés et une reprise significative du braconnage a été enregistrée vers la fin de 2020, surtout en décembre", a expliqué Barbara Creecy, la ministre sud-africaine de l’environnement. La lutte contre le braconnage doit notamment être intensifiée dans le parc national de Kruger, où 245 rhinocéros ont été tués l’année dernière.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) dit avoir constaté une diminution de "près de 70 %" de la population de cette espèce dans le parc national Kruger au cours de la dernière décennie, conséquence de la sécheresse et du braconnage.

Voir plus