Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Cameroun : les réfugiés centrafricains affluent vers la frontière

Les équipes du Haut Commissariat pour les réfugiés enregistrent une jeune fille centrafricaine à Garoua-Boulaï.   -  
Copyright © africanews
DANIEL BELOUMOU OLOMO/AFP or licensors

République Centrafricaine

Depuis décembre, le nombre de centrafricains fuyant les violences a explosé.

Ils sont près de 60 000 à avoir fuit les combats pour la RDC, le Congo, ou ici le Cameroun. A Garoua-Boulaï, à la frontière de la Centrafrique, les réfugiés centrafricains affluent chaque jour dans le camp de Gado. "On a eu un coup dur avec l'arrivée de ces rebelles. Donc on a fuit en croyant que l'on pouvait avoir aussi la paix", explique Ihindou Melina qui a quitté la Centrafrique avec son mari pour le Cameroun.

Depuis plusieurs semaines, ils sont nombreux à fuir devant l'offensive de la coalition rebelle CPC (Coalition des Patriotes pour la Centrafrique) vers Bangui. Et les récentes attaques pourrait bien provoquer de nouveaux déplacés pour cette responsable du Haut Commissariat pour les réfugiés.

"Ce sont près de 5 000 personnes et leurs familles qui traversent la frontière ici, selon plusieures sources sur le terrain. Le Haut Commissariat pour les Réfugiés a procédé au filtrage et à l'enregistrement des personnes. Jusqu'à présent, nous avons enregistré près de 3 000 personnes en provenance de la République centrafricaine qui cherchent refuge au Cameroun . Ces personnes, dont la plupart sont des femmes de moins de 50 ans, sont venues avec des enfants", explique Helen Ngoh Ada, porte parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) au Cameroun.

Une situation d'autant plus alarmante, que le nombre de réfugiés dans le camp de Gado pourraient encore grimper si les combats ne faiblissaient pas en République Centrafricaine.

Voir plus