Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigéria : de nouvelles attaques font au moins 10 morts

Le groupe djihadiste Boko Haram a mené des raids meurtriers sur trois villages du nord-est du Nigeria   -  
Copyright © africanews
AUDU MARTE/AFP or licensors

Nigéria

C'est une nouvelle série d'attaques qui endeuille le Nigéria. Ce dimanche, des djihadistes ont mené des raids meurtriers sur trois villages de l'Etat de Borno, au nord-est du pays, faisant au moins dix morts.

Arrivés à bord de camions, des combattants ont mis le feu aux bâtiments publics et aux maisons des villages de Shafa, d'Azare, et de Tashan Alade.Selon les autorités locales, le groupe Boko Haram serait derrière les attaques, qui épuisent les habitants de l'Etat de Borno."Ils ont tué 10 personnes, et ont brûlé des maisons, des commerces et des églises", a expliqué Sani Mohammed, le chef d'une milice qui combat le groupe djihadiste. Ils sont allés de village en village, et "quand ils sont arrivés à Azare, où ils ont brûlé un commissariat, ont tué deux policiers, un paramilitaire et un milicien", a souligné un autre milicien, Bulu James.

Le reste des victimes sont des villageois qui ont été abattus alors qu'ils tentaient de s'enfuir. "Nous prions le gouvernement de nous fournir plus de sécurité dans notre ville. S'ils ne le font pas, ces terroristes ne nous laisserons pas vivre", déplore Musa Garba Ali, un habitant victime de la série d'attaques.

Le nord-est du Nigéria fait face à une recrudescence d'attaques dans le dernier mois. Pendant le week-end de Noël, des dizaines de coupeurs de bois ont été enlevés près de Gamboru, 11 personnes ont été tuées près de Chibok et un pasteur a également été enlevé alors qu'il préparait les célébrations.

Depuis le début de l'insurrection dans le nord du Nigéria en 2009, les attaques des groupes Boko Haram et Etat Islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP) ont fait plus de 36 000 morts, et au moins deux millions de déplacés.

Voir plus