Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Inquiétante hausse de la criminalité à Goma en RDC

  -  
Copyright © africanews
Africanews

Insécurité

La ville de Goma dans l'est de la RDC, aux prises avec une insécurité grandissante.
De jour comme de nuit les assassinats de civils se multiplient sous l’œil impuissant des autorités congolaises.

Sharifa Kamana est aujourd'hui veuve. Son mari a été abattu à quelques mètres de chez lui à la tombée de la nuit.
10 jours plus tard, aucune enquête n'a encore été ouverte.

"On ne sait pas qui sont ces gens qui tuent, ils s'en prennent aux changeurs des monnaies comme mon mari. Nous vivons actuellement dans la peur, il faut que les autorités prennent cette situation au sérieux et sachent d'où viennent ces armes... Comment un civil peut-il vivre avec une arme illégalement sans que l'État ne le sache ? ", interroge-t-elle.

Pour lutter contre cette insécurité, un député provincial a initié une opération de ramassage des armes.

Ces armes à feu, munitions et effets militaires ont été remis aux autorités moyennant une somme pouvant aller jusqu'à 100 dollars américains.

" Je gardais cette arme depuis que le M23 avait pris le contrôle de la ville, j'en avais profité pour la récupérer. Je l'ai gardée chez moi en attendant le bon moment pour venger mon père assassiné il y a quelques années ici à Goma", explique cet homme venu rendre les armes.

Patrick Munyomo, est député national et initiateur du projet.
_
« Ce qui est sûr, c'est que c'est le moment pour toute personne qui détient une arme illégalement de la remettre parce que nous sommes en train de les sensibiliser. Après la fin de cette campagne, si l'in retrouve une arme chez quelqu'un, cette personne aura affaire à la justice. »_

Lors de sa dernière visite à Goma, le chef de l’État Félix Tshisekedi, avait promis de s’y installer pour éradiquer une fois pour toute cette insécurité criante.

Depuis le mois d'octobre, une dizaine de meurtres ont déjà été enregistrés dans la région.