Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Cameroun pleure les enfants victimes de l'attaque de Kumba

Kumba funerals   -  
Copyright © africanews
ISSOUF SANOGO/AFP

Cameroun

C’est une ambiance pas comme les autres qui régnait le 5 novembre, à la morgue de l’hôpital Régionale de Kumba.

7 corps ont été levés au même moment, il s’agissait des corps des élèves froidement abattus par des hommes armés au Collège St Mother Francisca il y a de cela une semaine.

Les larmes ne suffisent plus pour exprimer l’émotion des familles à la sortie des corps :

« Je suis très malheureuse de voir ces corps couchés dans ces cercueils, le simple fait de les regarder me dépasse, car quand ces enfants revenaient de leur pause de midi, ils couraient toujours pour venir me voir au marché dans mon stand de vente, mais quand je les vois couchés comme cela, je ne sais même plus ce que Dieu fera de ces gens, parce que nous ne connaissons pas ceux qui ont fait ça, seul Dieu connait », déploreErnestine Atchobi, habitante de Kumba.

Le cortège s'est dirigé vers la place des fêtes pour la cérémonie d’hommage.

Les sept corps sont déposés puis couverts par le drapeau du Cameroun.

Chaque cercueil est accompagné des photos de chaque élève. Le corps enseignant, les élèves et les familles sont parti pour dire un ultime au revoir à ces derniers.

La cérémonie sous forte surveillance policière a été présidée par Joseph Dion Ngute le premier ministre camerounais sous les instructions du Président Paul Biya.

Les autorités ont promis de trouver les auteurs de l’attaque afin de les traduire en justice. Ce deuil intervient 24h seulement après l’attaque d’un collège à Limbé, une attaque au cours de laquelle des élèves et enseignants ont été déshabillés puis molestés, et des salles de classes ont été incendiées.

Montage : Joel Honoré Kouam, correspondant Africanews et Pierre Michaud

Commentaire : Pascale-Mahé Keingna, rédigé par Joel Honoré Kouam

Voir plus