Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

En-Nesyri voit double, Gana Gueye voit rouge

Youssef En-Nesyri scored twice   -  
Copyright © africanews
Wolfgang Rattay/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved

Ligue des champions

Youssef En-Nesyri a frappé fort mercredi soir en Ligue des Champions. Pour sa troisième apparition dans la reine des compétitions européennes, le jeune marocain, 23 ans, a inscrit un doublé face aux Russes de Krasnodar (3-2).

Deux buts cruciaux pour son club du FC Séville qui, en plus d'arracher 3 points alors qu'il était mené 0-2, valide pratiquement son billet pour les huitièmes de finale de la compétition.

Arrivé en provenance de Leganes il y a moins d'un an, En-Nesyri avait déjà brillé l'an passé lors de la campagne victorieuse en Europa League (deux buts contre Cluj et la Roma).

Séville partage la première place du groupe E avec le Chelsea d'Edouard Mendy. Le gardien sénégalais a une nouvelle fois gardé sa cage inviolée. En six matches sous les couleurs des Blues, il est même toujours invaincu.

Transféré en fin de mercato pour une somme record de 24M€, Mendy retrouvait son précédent club, Rennes. Son remplaçant dans le but breton, l'autre gardien des Lions de la Teranga Alfred Gomis n'a pas eu des statistiques aussi avantageuse. Il est allé chercher le ballon à trois reprises au fond de ses filets dont deux points sur des penalties de Timo Werner.

Ansu Fati dynamise le Barça, Franck Boli se fait un prénom

Dans le groupe F, le champion d'Afrique Mohamed Fares et l'Ivoirien Jean-Daniel Akpa-Akpro étaient titulaires avec la Lazio en déplacement à Saint-Pétersbourg (1-1).

Un nul qui permet aux Italiens de rester au contact du Borussia Dortmund, facile vainqueur du Club de Bruges et sa colonie africaine(0-3). La paire ivoirienne Simon Déli-Odilon Kossounou officiait en défense centrale avec l'international angolais Clinton Mata à droite. formaient la charnière centrale, Derrière le Nigérian Emmanuel Dennis, le Sénégalais Krépin Diatta était chargé d'animer l'attaque belge.

Dans le groupe G, le Barça n'a pas eu à forcer son talent pour dominer le Dynamo Kiev (2-1). Nouvelle performance remarquée pour sa pépite bissau-guinéenne, Ansu Fati. Passeur décisif sur le second but de Gérard Piqué, c'est déjà lui qui avait lancé Lionel Messi sur le penalty transformé par l'Argentin.

Les Catalans conservent trois points d'avance sur la Juve de Cristiano Ronaldo, en balade du côté de Budapest avec un large succès sur la pelouse de Ferencváros (1-4).

C'est l'Ivoirien Franck Boli qui sauve l'honneur pour les Hongrois à la dernière minute. Formé à l'académie Joël Tiéhi d'Abidjan, passé par la Norvège et la Chine, il inscrit son deuxième but en Ligue des Champions. Lors de la journée précédente, il avait déjà surgi dans les arrêts de jeu pour offrir un précieux point à son équipe face à Kiev.

Enfin dans le groupe H, désillusion pour le Paris Saint-Germain battu à Leipzig (2-1). Sans Mbappé ni Neymar, les Français se sont fait bousculer par Amadou Haïdara et ses coéquipiers. L'international sénégalais Idrissa Gueye et le champion du monde Presnel Kimpembe se sont fait expulser. Christopher Nkunku et Emil Forsberg les ont crucifiés.

Avec trois points en trois matches, la qualification est compromise même si la défaite de Manchester United à Basaksehir (2-1) maintient le suspense.

C'est l'inusable lion de la Teranga, Demba Ba, qui a lancé les Turcs sur la voie du succès après un joli rush de 50 mètres.