Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Adama Traoré, l'heure du choix

Adama Traore   -  
Copyright © africanews
INA FASSBENDER/AFP

Mali

Adama Traoré arrive à la croisée des chemins. L'ailier des Wolves de Wolverhampton va devoir choisir entre les Aigles du Mali et la Roja espagnole. En effet, Traoré se retrouve appelé par les deux sélections pour les prochaines dates FIFA.

Né en Catalogne et formé au FC Barcelone, le joueur a manqué à deux reprises ses débuts attendus avec l'Espagne à cause d'une blessure puis du coronavirus.

"Avec Adama, je touche du bois, se rassure Luis Enrique le sélectionneur espagnol._ Cest la troisième fois que je le convoque et à chaque fois un imprévu l'empêche de faire ses débuts avec nous. C'est la troisième et je l'espère dernière fois avant qu'il ne fasse partie du groupe._

C'est un joueur vraiment différent de ceux que je possède. C'est un ailier capable de perforer les défenses, un profil assez unique en Europe. Ses stats le prouvent. C'est un joueur qui a facilement sa place dans mon effectif.

Oui, il a aussi été appelé par le Mali. Mais je pense que c'est au joueur de choisir. De ce que je sais, il veut jouer avec l'Espagne et nous en sommes ravis. Mais comme pour tout joueur binational, s'il choisit de jouer pour une autre sélection que l'Espagne, il faudra respecter sa décision."

De plus en plus de bi-nationaux espagnols

Le mois dernier, un autre africain issu de la Masia, la célèbre fabrique à champion du Barça, avait fait le choix de la Roja. Ansu Fati, le prodige bissau-guinéen, qui est même devenu le plus jeune buteur de l'histoire de l'équipe nationale ibérique.

Autre joueur formé à Barcelone, Keita Diao Balde a décidé de porter les couleurs de son pays d'origine, le Sénégal, plutôt que de son pays de naissance. Il enfile depuis 4 ans le maillot des Lions de la Teranga.

Quant à Pedro Obiang, 28 ans, le joueur de Sassuolo en Italie défend les couleurs de la Guinée Equatoriale après avoir évolué dans toutes les équipes espagnoles de jeunes.

Un exemple que va suivre Pape Cheikh Diop. Formé au Celta Vigo et prêté par Lyon à Dijon, le natif de Dakar a beau être international U21 espagnol, il a choisi de rejoindre la tanière des Lions.

Munir, premier bénéficiaire des nouveaux règlements FIFA sur la binationalité

Alors qu’il compte une cape avec l’équipe nationale espagnole, Munir El-Haddadi a été appelé ce jeudi par Vahid Halilhodzic, le sélectionneur du Maroc. Il va être le premier à tirer profit des nouvelles réformes de la FIFA, qui permettent à tout jouer de changer de nationalité sportive s’il compte 3 capes ou moins avec sa première sélection (*).

(*) Un changement de nationalité sportive est désormais possible, à quatre conditions : avoir joué moins de trois matchs avec sa première sélection ; être âgé de moins de 21 ans lors de ces premières apparitions internationales ; ne plus avoir été appelé en sélection depuis au moins trois ans ; ne pas avoir disputé de phase finale d’une Coupe du monde ou d’un tournoi continental (Euro, CAN, etc.) avec la sélection en question.

Voir plus