Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Brésil : pour beaucoup, la Terre est plate

Brésil

Anderson Neves est un entrepreneur. Il vit à Sao Paulo, au Brésil. Il est actuellement engagé dans une croisade contre l’idée que la terre puisse être une sphère. Comme lui, environ 7 % de Brésiliens sont convaincus que la Terre est plate. Et Anderson Neves refuse de croire aux vérités scientifiques véhiculées par les institutions.

“Les terraplatistes font généralement leurs expériences, leurs recherches. Quand nous regardons l’horizon, quand nous allons à la plage, nous allons au-dessus d’une montagne et nous prenons des photos de la mer ou de l’horizon. Nous voyons que c’est toujours plat. Le niveau est toujours le même. Il n’y a jamais de courbes comme le montrent les livres de science.”

Les théories sur une terre plate connaissent un regain d’intérêt depuis 2016/2017 au Brésil. Leurs défenseurs ont conçu toute une science parallèle pour démontrer leur point de vue. En aval, leurs démonstrations sont également une assurance sur l’avenir du monde.

Les arguments évoqués pour expliquer que la Terre est plate sont très faibles.

“Pour la plupart des terraplatistes, cette théorie apporte la sensation de paix parce que l’idée du globe est accompagnée par certaines menaces : “un météore peut tomber, il détruira tout, les ressources naturelles vont s‘épuiser”… Quand nous comprenons, nous réalisons que nous sommes sur une terre plate, nous trouvons que ces catastrophes n’arriveront jamais, le monde ne disparaîtra jamais.”

Dans l’univers des partisans d’une terre plate, les génies de la science occidentale moderne que sont Newton, Darwin et Copernic sont qualifiés de « mystificateurs ». Un avis que ne partagent pas l’essentiel des astronomes brésiliens.

“Nous savons que la terre n’est pas plate depuis Galilée au début du 17e siècle. Mais les Grecs le savaient, il y a plus de 2 000 ans. Les arguments évoqués pour expliquer que la terre est plate sont très faibles. Par exemple que le soleil et la lune seraient proches de la terre. Bien, la distance terre-lune est connue depuis le deuxième siècle après Jésus Christ”, explique Roberto Costa, Astronome à l’Université de Sao Paulo.

Des remarques sur l’histoire de la science qui peinent à convaincre. Face à l’accumulation des preuves scientifiques, les terraplatistes n’hésitent pas à s’appuyer sur la Bible pour conclure que le Texte sacré fixe des frontières à la terre.

Voir plus