Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Crise en Guinée : les religieux exhortent Alpha Condé au dialogue

Crise en Guinée : les religieux exhortent Alpha Condé au dialogue

Guinée

Les responsables catholiques et musulmans de Guinée estiment que le président Alpha Condé devrait dialoguer avec l’opposition pour mettre fin à la crise politique liée au refus de l’opposition d’une réforme constitutionnelle.

Les évêques guinéens se sont réunis récemment à N’zérékoré lors de la 34e assemblée ordinaire de l’Union du clergé guinéen. Dans la plus grande ville de la région de Guinée forestière à quelque 865 km de Conakry au sud-est, l‘épiscopat a abordé plusieurs questions dont celles liées au contexte politique du pays.

Un contexte marqué par la descente dans la rue de Guinéens qui, à l’appel de l’opposition et d’une partie de la société civile, se disent déterminés à faire échec au projet de réforme de la constitution, parce que redoutant que le président Condé frappé par la limitation de mandats prévue par la Constitution de 2010 ne retouche la loi fondamentale dans le dessein de briguer un troisième mandat consécutif.

Conséquence : des morts ont été enregistrés aussi bien parmi les manifestants que dans les rangs des forces de sécurité.

Et pour éviter que la situation ne se dégénère davantage, l‘Église estime qu’il faut « privilégier le dialogue avec les partis de l’opposition et la société civile pour un dénouement heureux de la crise politique ». Même discours du côté musulman, car le grand imam de Conakry a lui aussi demandé à la classe politique de dialoguer et appelé à un report des élections législatives prévues en mi-février prochain.

Reste à savoir quelle suite donnera Conakry à ces doléances des religieux. Toutefois, s’il continue d’entretenir le mystère autour de sa candidature ou non à la présidentielle d’octobre prochain, Alpha Condé tient mordicus à la révision de la constitution, car argue-t-il, il appartient au peuple guinéen de décider.

« Nous discutons avec nos partenaires, nous écoutons leurs conseils, mais personne ne dicte à la Guinée ce qu’elle doit faire. C’est le peuple de Guinée qui décide de son avenir, il faut que ça soit très clair pour tout le monde », a déclaré mercredi M. Condé lors de l’inauguration à Conakry du siège d’une nouvelle agence de lutte contre la pauvreté.

>>> LIRE AUSSI : En réponse aux critiques, Alpha Condé réaffirme la souveraineté de la Guinée
Voir plus