Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sénégal : la nouvelle loi sur le viol bientôt traduite en langues nationales

Sénégal : la nouvelle loi sur le viol bientôt traduite en langues nationales

Sénégal

Le Sénégal dispose depuis fin décembre d’une loi renforçant les sanctions contre le viol et la pédophilie. Pour accompagner la réforme, le chef de l’Etat Macky Sall a demandé à son gouvernement la traduction du texte dans toutes les langues nationales du Sénégal, mais aussi en recourant à des « mécanismes de communication adaptés.

« Avec la promulgation de la loi criminalisant le viol, le Sénégal accélère la lutte contre les violences faites aux femmes. J’ai demandé au gouvernement de faire connaître au plus grand nombre les objectifs de ce texte en le traduisant dans toutes nos langues nationales », a déclaré le dirigeant sénégalais sur son compte Twitter.

La loi, voulue par les organisations de défense des droits de l’homme, vient modifier une loi datant du 21 juillet 1965 qui condamnait jusque-là les coupables de viol et de pédophilie de cinq à dix ans de prison. Désormais, ces crimes sont passibles de peines pouvant aller à la réclusion à perpétuité.

Critiquée et jugée caduque par la société civile, la loi sur le viol et la pédophilie a connu un toilettage suite à une série d’agressions survenue courant 2019. Un cas, Bineta Camara – 23 ans et tuée en mai dernier lors d’une tentative de viol – a particulièrement ému les Sénégalais dont certains ont manifesté dans les rues de Dakar.

Le ministre de la Justice avait alors été enjoint par le chef de l’Etat Macky Sall de réfléchir à un projet de loi sur la question. Un texte adopté le 27 novembre 2019 en Conseil des ministres, avant d‘être voté fin décembre au Parlement puis promulgué par le président sénégalais.

Voir plus