Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

The Morning Call

the-morning-call

Transport aérien : IATA promeut la diversité des genres dans l'industrie aéronautique

The Morning Call

Les femmes en Afrique et dans le monde en général restent encore peu représentées dans les postes de hautes responsabilités que ce soit dans les entreprises, dans les gouvernements, et même dans les industries. Une tendance que l’association internationale des transports aériens, IATA veut à tout prix changer d’ici 2025.

C’est en effet l’objectif de cette campagne dénommée « 25 % d’ici 2025 » qu‘à lancé IATA l’année dernière. Cette campagne qui a pris son envol il y’a quelques semaines déjà, vise l‘équilibre entre les genres dans l’aviation internationale en commençant par le siège même de Iata et ensuite dans les compagnies aériennes.

Cette campagne connaît déjà l’accompagnement de 59 compagnies aériennes dont Air Botswana, TAAG-trans air Angola,Turkish airlines, Air France, British Airways, lufthansa… Pour ne citer que celles-là ; qui s’engagent volontairement à augmenter de 25 % le nombre de femmes dans des postes supérieurs, mais également dans les emplois où elles sont sous-représentées, par exemple le pilotage et les opérations ; ce qui revient donc à augmenter le nombre d’embauches et de nominations pour atteindre au moins 25 % d’ici 2025.

les compagnies où les femmes sont le plus fortement représentées au niveau du conseil d'administration ou de la direction générale sont aussi celles qui obtiennent les meilleurs résultats

Et pour la bonne marche de cette campagne, Iata l’initiateur du projet s’engage à augmenter le nombre de femmes qui participent aux réunions annuelles de l’industrie. Il s’agira également de produire des rapports annuels sur les données sur la diversité des genres afin de suivre l‘évolution du projet. C’est donc un travail qui va s‘étendre sur 5 ans.

Mais pourquoi promouvoir la diversité des genres dans l’aviation?

La réponse se trouve en partie dans cette déclaration d’Alexandre de Juniac le directeur général et chef de la direction de l’IATA qui dit, je vais lire «Nos passagers viennent de tous les horizons, de tous les milieux et ils représentent une diversité de cultures et de genres. Pourtant, l’industrie elle-même ne représente pas la diversité du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Nous savons que cela doit changer (…)».

Et ce n’est pas tout, bien évidemment, les compagnies aériennes ont compris la valeur de la femme, et elles veulent promouvoir des femmes, mais bien sûr(VIDEO AGENCE=30SEC) celle qui initient et apportent l‘équilibre et des solutions. Pour les organisateurs, l’aviation est un secteur de liberté. Ils souhaitent donc donner l’opportunité sinon la liberté à 2,7 millions d’hommes et de femmes de développer des carrières passionnantes dans cette industrie.Et l’objectif ici c’est pas seulement de s’arrêter à 25 % non,le but ultime de la campagne 25by2025 est bien une répartition 50-50 entre les femmes et les hommes dans tous les secteurs de l’industrie,et cela se fera progressivement.

En quoi le changement est-il nécessaire?

Les mesures de diversité et d’inclusion pour l’industrie de l’aviation ne sont pas une surprise. Elles montrent clairement qu’il est possible de redresser le tapis au sein de cette industrie en plein développement pour répondre à la demande mondiale croissante de connectivité.

Vous savez au cours du sommet mondial du transport aérien de l’IATA de 2019, l’ancien PDG d’Air New Zealand, Christopher Luxon, a mis au défi l’industrie de faire plus pour faire progresser la diversité des sexes. Il a exhorté les compagnies aériennes à faire plus pour résoudre les problèmes auxquels les femmes sont confrontées.

L’amélioration de la diversité des sexes dans l’ensemble de l’industrie est nécessaire, non seulement parce que c’est “ la bonne chose à faire “, mais aussi parce que c’est logique sur le plan commercial-Dit-il.
Selon un rapport de McKinsey “Women Matter”, “les compagnies où les femmes sont le plus fortement représentées au niveau du conseil d’administration ou de la direction générale sont aussi celles qui obtiennent les meilleurs résultats”.

Actullement dans le monde, les femmes représentent à peine 5 % de la population pilote mondiale et 3 % des directeurs généraux. Et au sein du siège de Iata, la représentation des femmes est de 19 %, tandis que dans toutes les compagnies aériennes elles sont représentées à 17 %, un désiquilibre total que Iata veut à tout prix voir changer.

Et figurez-vous, la campagne 25 % d’ici 2025 n’est pas la seule. La réalisation de l‘égalité des sexes et de l’autonomisation de toutes les femmes et les filles est l’un des objectifs de développement durable de l’ONU.
Et même si selon certains indicateurs, l‘égalité des sexes est en progression, il reste encore beaucoup à faire notamment offrir un cadre de travail propice et sans abnégation. Ce qu’est est en réalité le souhait de cette campagne 25 % d’ici 2025. On y arrivera lentement, mais sûrement.

The Morning Call

The Morning Call, c'est pour vous et pour votre monde. Nous voulons donc partager vos opinions sur nos programmes. Si vous souhaitez contribuer à The Morning Call, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici

The Morning Call

The Morning Call, c'est pour vous et pour votre monde. Nous voulons donc partager vos opinions sur nos programmes. Si vous souhaitez contribuer à The Morning Call, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici