Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Somalie : Madobe réélu président de l'État du Jubaland (commission électorale)

Somalie : Madobe réélu président de l'État du Jubaland (commission électorale)

Somalie

Ahmed Mohamed Islam alias Madobe reste président du Jubaland l‘État somalien semi-autonome. D’après la commission électorale, le président sortant a  remporté le scrutin de ce jeudi avec plus de la moitié des suffrages.

Mis à jour à 13h 30 GMT

Le Parlement du Jubaland avait rendez-vous avec les urnes ce jeudi 22 août 2019. Il a été question de choisir entre Anab Dahir, Mohamed Gedi et Mohamud Oma, le successeur d’Ahmed Mohamed Islam alias Madobe au poste de président de cet État somalien semi-autonome au sud-ouest à la frontière avec le Kenya.

Mais les électeurs ont préféré la continuité au changement. Selon les chiffres communiqués par Cheikh Abdi Mohamed, président du Parlement du Jubaland, Madobe a recueilli 56 voix sur 74 contre 17 pour Anab Mohamed Darir arrivé en deuxième position.

Cette victoire de Madobe constitue vraisemblablement un véritable coup dur pour Mogadiscio qui, selon des observateurs, souhaitait le départ de l’ancien seigneur de guerre (Madobe fut un des fondateurs des shebabs) au profit d’un candidat plus loyaliste.

Elle pourrait également raviver les tensions existant entre la Somalie et le Kenya, allié de Madobe. Et in fine affecter les relations entre le Kenya et l‘Éthiopie qui, elle soutient le gouvernement central de Somalie.

Or, Addis-Abeba et Nairobi et sont présents en Somalie dans le cadre de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) pour combattre les shebabs. D’où les craintes d’observateurs qui estiment que la stabilité dans la Corne de l’Afrique déjà fragile pourrait se dégrader davantage après cette élection.

>>> LIRE AUSSI : Somalie : une élection, de grands enjeux pour la Corne de l’Afrique
Voir plus