Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

CAN 2019 : quel espoir pour la RDC déjà sous pression ?

CAN 2019 : quel espoir pour la RDC déjà sous pression ?

Football Africain

Dans le cadre de la deuxième journée du groupe A de la CAN 2019, la RDC affronte l‘Égypte, pays hôte ce 26 juin à 20 heures TU. Une RDC sous la menace d’une élimination précoce.

Ayant en son sein Mohamed Salah, un grand renard des surfaces, l‘Égypte fait partie des équipes à éviter lors de cette 32è CAN. Et pourtant, c’est bien l’adversaire de ce soir à 20 heures TU des Léopards de la RDC.

Lesquels léopards qui, contre toute attente avaient été dévorés par les Grues ougandaises le 22 juin dernier par 2 à 0 malgré leur possession de balle (54 %). Avec un goal average de -2, les hommes de Florent Ibenge n’ont pas droit à l’erreur s’ils veulent rester dans la compétition. Ils sont ainsi tenus de décrocher une victoire ou arracher un match nul.

Auquel cas, ce sont les espoirs des millions de Kinois qui s’envoleront. Comme en 2004 en Tunisie quand la RDC sortit de la compétition avec zéro point, un seul but marqué et 6 encaissés.

Lors de cette 24è édition, la RDC avait été logée dans le groupe A avec le pays organisateur. Et les hommes de l’Anglais Mike Wadsworth ratèrent leur première sortie en perdant (1 – 2) devant la Guinée avant de s’incliner 0 – 3 devant la Tunisie et 0 – 1 devant le Rwanda, un autre voisin des Grands Lacs.

« L’impossible n’est pas congolais »

Mais pas de quoi faire peur aux Léopards. Tant Ibenge dit avoir préparé ses éléments en connaissance de cause. « Nous aurons forcément une équipe qui va jouer parce que certains joueurs ont bien travaillé et ont envie de montrer quelque chose », a affirmé le sélectionneur congolais.

De leur côté, les joueurs savent à quoi s’en tenir. « Hier, après la fin de l’entraînement, j’ai félicité les joueurs parce que j’ai senti de l’implication et de la discipline. Et j’ai surtout senti de l’envie », a indiqué Youssouf Mulumbu cité par RFI.

Pointant à la 46è place dans le classement mondial de la FIFA, la RDC est à sa 19è participation à la CAN. Elle a déjà remporté deux éditions (1968 en Éthiopie et 1974 en Égypte). Dans sa gibecière, il y a également deux médailles de bronze ou troisième place en 2015 et en 1998. Et c’est en 1998 que les Congolais menés 1 – 4 dans les dix dernières minutes par le Burkina, pays hôte, réalisèrent une incroyable « remontada » jusqu‘à l’emporter aux tirs au but.

Comme quoi, « l’impossible n’est pas congolais », a lancé ce matin le jeune Kalambay résidant à Pointe-Noire au Congo-Brazzville.

Avant ce match, il y aura un intéressant Zimbabwe – Ouganda à 17 heures TU. Défaits 0 – 1 lors de leur premier match par les Pharaons égyptiens, les Guerriers zimbabwéens devront se battre bec et ongles pour se maintenir dans la course au titre. Quant aux Ougandais, ils ont besoin d’une victoire pour quasiment obtenir leur ticket pour les huitièmes de finale.