Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Législatives en Afrique du Sud : les principaux candidats ont voté

Législatives en Afrique du Sud : les principaux candidats ont voté

Afrique du Sud

L’Afrique du Sud observe depuis les premières heures de ce mercredi ses élections générales afin de renouveler son Parlement, et par ricochet, son chef de l’Etat. À la mi-journée, les chefs des trois principaux partis politiques avaient déjà effectué leurs votes.

Cyril Ramaphosa

Le chef de l’Etat sortant, Cyril Ramaphosa était à l‘école primaire de Chiawelo, dans le quartier de Soweto pour accomplir son devoir civique. Un lieu chargé d’histoire pour son parti, l’ANC, au pouvoir depuis 25 ans et depuis la fin du régime de l’apartheid. Face aux journalistes et fans qui l’attendaient, le président sortant a salué l’engouement manifesté par les Sud-Africains pour renouveler leurs institutions.

“L’atmosphère est excellente et c’est celle de la démocratie. C’est aussi une ambiance pour notre système démocratique que nous avons construit au cours des 25 dernières années. Vingt-cinq ans plus tard, nous avons toujours un pays débordant de confiance et d’enthousiasme”, a-t-il souligné à sa sortie du bureau de vote.

Julius Malema

Plus tôt, c’est le président des Combattants pour la liberté économique, Julius Malema, qui mettait son bulletin dans l’urne. Le leader de la gauche radicale s‘était alors rendu dans une école primaire de Sheshego, dans la province du Limpopo pour l’opération. Une occasion de plus pour Julius Malema pour revenir sur des thèmes qui ont animé sa campagne.

“Si les gens veulent rester au chômage, sans terre et continuer à perpétuer la corruption, ils doivent continuer à voter pour le même parti pour lequel ils avaient voté. Mais “si vous avez besoin de changement, l’EFF est la voie à suivre”, a-t-il martelé.

Mmusi Maimane

Mmusi Maimane, chef du principal parti d’opposition, l’Alliance démocratique, a lui aussi poursuivi sa croisade contre la corruption. “Aujourd’hui, je me tiens aux côtés de millions d’autres Sud-Africains qui en ont assez des promesses non tenues, des mensonges et de la corruption, et qui veulent quelque chose de mieux pour l’Afrique du Sud”, a écrit sur son compte Twitter Mmusi Maimane à sa sortie du bureau de vote.

Une référence à peine voilée au Congrès national africain, pourtant crédité dans les sondages de la majorité des votes à l’issue du scrutin. De son côté, l’Alliance démocratique cherche à se défaire de cette image de “parti de Blancs” qui lui colle depuis la fin de l’apartheid. C’est sans doute ce qui explique le choix de son leader de voter dans un bureau de vote de Dobsonville, dans le township de Soweto. Mmusi Maimane figurait parmi les premiers électeurs ce mercredi.

27 millions d‘électeurs sont attendus dans les urnes jusqu‘à 19h GMT.

Voir plus