Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Master class de la photographie à Kinshasa

Master class de la photographie à Kinshasa

République démocratique du Congo

L’Académie des Beaux Arts de Kinshasa met à l’honneur les travaux de ses étudiants de la Master class photographie. Au programme, plusieurs jours d’exposition des œuvres photographiques de onze étudiants.

Du Workflow numérique à la conception picturale, des lumières au reportage et du montage narratif à l’exposition, les chefs-d‘œuvre de ce cours intensif de photo sont désormais réunis et valorisés dans une galerie.

L’exposition est organisée sous le titre fédérateur de “Connecté”. Elle est un aboutissement heureux d’un projet initié en 2017. Et pour les apprenants, c’est une connexion de l’art aux liens familiaux.

Laissez-moi vous dire qu'on peut espérer que ces étudiants, demain, ils seront des grands.

“ Pour moi, cette exposition + Connecté +, c’est une façon de réunir nos travaux parce qu’on a exposé en tant qu’amis et aussi famille. Le fait qu’on soit ensemble à créer une sorte de familiarité entre nous. Et c’est une façon de nous connecter personnellement avec nos histoires parce que la plupart d’entre nous ont travaillé sur des histoires qui nous sont familiales ou propres. Egalement une connexion avec les personnes qui peuvent être en connexion avec nos travaux”, a déclaré Godelive Kasangatu Kabena, un exposant.

“Les mains dans la tête de ma grand-mère expriment tout simplement le couronnement de ses quatre générations. Ces mains sont des marques d’amour, de considérations et de la connexion familiale”, explique pour sa part Gloire Ndoko Swana, un autre photographe de l’exposition.

Pour arriver à cette exposition “connectée”, des experts photographes internationaux et locaux ont dispensé 8 modules au cours de la formation. Et les ambitions après le succès ne manquent pas.

“Laissez-moi vous dire qu’on peut espérer que ces étudiants, demain, ils seront des grands. Ils ont commencé quelque part parce que tout ce qui est né grand est fantôme mais, on naît quelque part, on grandit et demain ils vont remplir les trois fonctions de la photo qui sont : + la photo fige le passé, la photo lit le présent et la photo fait l’avenir +”, a indiqué Christophe Bwetusa, superviseur de la Master class à l’Académie des Beaux Arts.

Cette exposition est le début d’une étape importante dans le cheminement vers l’ouverture prochaine d’une filière de photographie en communication visuelle et d’un centre d’apprentissage permanent à l’Académie des Beaux Arts.

Voir plus