Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Algérie : le président promet un scrutin "transparent"

Algérie : le président promet un scrutin "transparent"

Algérie

Les appels à manifester se multiplient sur les réseaux sociaux suite à la nomination mardi du président par intérim Abdelkader Bensalah. Cependant, l’homme de 77 ans veut rompre avec l’ancien système.

Dans un discours retransmis à la télévision d’Etat, Abdelkader Bensalah a promi d’organiser dans 90 jours “un scrutin présidentiel transparent et régulier” qui impliquera toutes les couches sociales et classe politique malgré l’opposition de la rue.

“Nous sommes obligés d‘être compétitifs, les citoyens, la classe politique et les institutions de l‘État, car nous devons veiller à ce que les conditions, toutes les conditions, soient réunies pour un scrutin présidentiel transparent et régulier, dont nous serons tous les garants. Un scrutin qui permettra à notre peuple de faire son choix libre et souverain”.

En vertu de la Constitution, Abdelkader Bensalah, président de la chambre haute du parlement depuis plus d’une décennie ne pourra pas être candidat à cette élection. De plus, il s’est engagé à travailler dans l’intérêt du peuple. Toutefois, sa nomination, au poste de président par intérim, fait polémique.

La rue exige que les hommes clés de l’appareil Bouteflika soient écartés du pouvoir. Cependant, le chef d‘État-major de l’armée, le général Ahmed Gaïd Salah, de facto nouvel homme fort du pays, demande que la succession de M. Bouteflika se fasse dans le strict respect de la Constitution.

>>> LIRE AUSSI : Algérie : Abdelkader Bensalah nommé président par intérim
Voir plus